Climb ouvre

son capital !
  • 1.
    La simulation en ligne, comment ça se passe ?
  • 2.
    Pourquoi calculer ses impôts ?
  • 3.
    Simulation d’impôt et prélèvement à la source
  • 4.
    Sources
  • 5.
    Foire aux questions
  1. Accueil

  2. Comment faire une simulation d'impôt ?

Simulation d'impôt : comment ça marche ? (Notre guide)

simulation impôt
Wilhelm Bertieux
Wilhelm Bertieuxrelu parMartin Cortet

Mis à jour le 11 octobre 2022

À l'approche de la déclaration de revenus, bon nombre de contribuables veulent savoir comment calculer leurs impôts. Les simulateurs d'impôt permettent d'avoir une vision claire du montant d'imposition à venir et de se préparer au mieux. Comment s’y prendre pour simuler ses impôts ? Quelle plateforme utiliser ? Quels revenus prendre en compte dans le calcul ? On vous explique la marche à suivre. 

La simulation en ligne, comment ça se passe ?

Comment faire le calcul ?

Pas besoin de prendre une feuille et un stylo pour réaliser votre simulation ! Il existe plusieurs plateformes en ligne pour estimer le montant de vos futurs impôts. Vous pouvez par exemple vous rendre sur le site impots.gouv sur lequel l’administration fiscale met à votre disposition deux simulations différentes, à savoir un simulateur simplifié et un simulateur complet, pour s’adapter au mieux à votre situation.

Climb vous propose également un simulateur que vous pouvez compléter en quelques clics. Pour l’utiliser, il vous suffit d’indiquer quelques informations essentielles pour calculer la somme que vous devrez payer aux impôts, telles que la composition de votre foyer fiscal ou encore le montant de vos revenus.

Le petit plus de notre simulateur : nous vous proposons des solutions pour réduire vos impôts suite aux résultats de votre simulation !

Sachez par ailleurs que le calcul de vos impôts se divise en plusieurs étapes :

  1. calcul de votre revenu brut global ;
  2. calcul de votre revenu net global ;
  3. calcul de votre revenu net imposable ;
  4. calcul de votre nombre de parts fiscales ;
  5. calcul de votre quotient familial ;
  6. application du barème progressif utilisé par l’administration fiscale.

Quels sont les revenus à prendre en compte ?

Tous les revenus ne sont pas concernés par l’impôt sur le revenu. Par définition, le revenu imposable correspond aux ressources perçues par votre foyer fiscal sur lesquelles l’impôt sur le revenu sera prélevé par l’administration fiscale. Comme indiqué dans les articles 12 et 13 du Code général des impôts (CGI), les revenus sur lesquels vous serez imposable sont entre autres : 

  • votre salaire
  • vos pensions de retraite ;
  • vos pensions alimentaires ;
  • vos plus-values ;
  • vos revenus fonciers, si vous recevez des revenus locatifs.

Les résidents fiscaux français doivent déclarer l’intégralité de leurs revenus en France, ce qui inclut également les revenus d’origine étrangère. Pour les non résidents, seuls les revenus d’origine française imposables en France doivent être indiqués sur la déclaration de revenus, en vertu de la convention fiscale internationale.

Pourquoi calculer ses impôts ?

Connaître le montant de ses impôts

L’objectif principal de la simulation d’impôt est bien évidemment d’estimer de manière aussi précise que possible la somme qu’il vous faudra payer à l’administration fiscale. Le simulateur calcule vos impôts pour vous en prenant en compte votre situation personnelle, à savoir entre autres votre revenu net imposable, mais également la composition de votre foyer fiscal. Ce simulateur prend aussi en compte les placements vous donnant droit à des déductions, réductions ou crédits d’impôt.

Ce qui vous permet d’anticiper sur vos dépenses futures – dans le cas d’une régularisation par exemple – et de faire le point sur votre imposition. Vous pourrez ainsi envisager d’investir dans des dispositifs de réductions d’impôts, par exemple.

Estimer ses réductions et crédits d’impôt

Vous avez le droit à une remise sur votre impôt sur le revenu entre autres si :

  • vous avez réalisé des investissements vous donnant permettant de bénéficier d’une réduction d’impôt ;
  • vous avez fait des donations à des associations ;
  • vous employez des salariés à domicile.

Ces dispositifs sont des niches fiscales : on parle de niche fiscale lorsqu’un placement ou un dispositif légal vous permet de bénéficier d’un avantage fiscal. D’après l’article 200-0 A du code général des impôts, les niches fiscales sont plafonnées à 10 000 € de réduction d’impôt par an. Ce plafond est de 18 000 € pour certains investissements.

En utilisant un simulateur, vous pouvez calculer précisément la réduction à laquelle vous pouvez prétendre grâce à vos investissements !

Calculer sa décote d’impôt sur le revenu

D’abord, en quoi consiste la décote ? Il s’agit d’une remise sur l’impôt faite par l’administration fiscale aux foyers modestes. Son montant correspond à la différence entre une somme plafonnée variant en fonction de votre situation familiale et un pourcentage de votre impôt brut.

Réaliser une simulation d’impôt sur le revenu vous permet de savoir si vous êtes éligible à ce dispositif, qui est donc soumis à des conditions de ressources. En 2022, la décote est plafonnée de la manière suivante :

  • 1 746 € pour une personne seule ;
  • 2 888 € pour un couple.

Cela signifie que si le montant de votre impôt est inférieur à ces plafonds, la décote s’applique.

Simulation d’impôt et prélèvement à la source

Pourquoi je paye des impôts alors que je suis prélevé à la source ?

Si vous payez des impôts malgré le prélèvement effectué mensuellement sur votre salaire, cela est très certainement lié à une augmentation de vos revenus au cours de l’année, ou à une situation familiale qui a évolué. Ainsi, si l’administration fiscale vous réclame une somme à la fin de l’année, cela veut dire que les sommes prélevées au cours des mois précédents ne suffisent pas à couvrir le montant des impôts dont vous devez vous acquitter. Il vous faut alors payer la différence.

Cela s’explique par le fait que les informations reçues par l’administration fiscale ont été actualisées lors de l’envoi de votre déclaration de revenus. C’est donc seulement à ce moment que la hausse de vos revenus a été prise en compte.

Bon à savoir
Pensez à signaler à l’administration fiscale toute hausse ou baisse de vos revenus via votre espace en ligne pour que votre taux de prélèvement à la source soit recalculé !

Comment calculer son prélèvement à la source ?

Le service des impôts est chargé de calculer le taux de prélèvement à la source adapté à votre situation sur la base des revenus de votre foyer fiscal. Tous les ans, ce taux est actualisé. Il est personnalisé selon votre situation familiale, mais les conjoints soumis à une imposition commune peuvent s’ils le souhaitent opter pour un prélèvement individualisé.

Pour calculer votre taux de prélèvement à la source, il vous faut diviser le montant de votre impôt sur le revenu par le montant de vos impôts, soit :

[Impôt sur le revenu total avant réductions et crédits d'impôt × (revenus imposables soumis au prélèvement à la source ÷ total revenus imposables)] ÷ revenus soumis au prélèvement à la source] × 100.

Sources

Article 194 - Code général des impôts
Articles 12 et 13 - Code général des impôts
Article 200-0 A - Code général des impôts
BOI-IR-LIQ-20-30-20 - Bulletin Officiel des Finances Publiques (BOFIP)

Foire aux questions

🤝 Est-ce que la mutuelle est déductible des impôts ? 

Oui, en ce qui concerne la part de la cotisation de la complémentaire santé d'entreprise, que vous payez en tant que salarié. Sachez qu'elle est directement déduite par votre employeur sur votre fiche de paie. 

🤷 Pourquoi les couples paient-ils moins d'impôts ?

Les couples mariés ou pacsés bénéficient d'une optimisation fiscale : en effet, ils peuvent déclarer leurs revenus en commun, ce qui augmente leur nombre de parts fiscales au sein d'un même foyer.

Pour autant, il n'est pas systématique de payer moins d'impôts lorsqu'on est en couple : par exemple, si deux conjoints ont des revenus équivalents, le montant d'imposition ne sera pas sensiblement revu à la baisse. Cela peut s'avère plus avantageux pour les couples ayant une différence de revenu plus marquée.

🤝 Comment faire baisser l'impôt sur le revenu ? 

Quel que soit votre montant d'imposition, il existe de nombreuses solutions pour payer moins d'impôt : les produits de défiscalisation. Il s'agit de dispositifs légaux qui vous permettent de bénéficier d'un certain pourcentage d'abattement ou de réduction d'impôt. Parmi les plus connus, on peut citer le Pinel (dispositif de défiscalisation immobilier), le Plan Epargne Retraite (dispositif de défiscalisation financier) mais aussi, accessible à tous et rapide à mettre en place, le don à des associations.

🤷 Comment savoir si on a droit à un crédit d'impôt ?

La réponse vous attend dans votre espace personnel impots.gouv.fr ! Connectez-vous et consultez votre dernier avis d'imposition : si vous êtes éligible à un crédit d'impôt, le montant y sera affiché.