Comment revendre ses parts de SCPI ?

revente parts scpi
Basile Alexandre

Basile Alexandre

Mis à jour le 18 mai 2022

Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) sont en pleine forme : les rendements sont bons, la valeur des parts progresse. Avec toutes ces conditions réunies, on serait davantage tenté d’acheter des parts de SCPI. Mais il faut parfois s'en séparer, notamment lorsqu’on a besoin de capitaux ou et de liquidité. Comment revendre ses parts ? À quel coût ? Quand les revendre ? Climb vous dit tout ! 

Comment vendre des parts de SCPI ?

Tout dépend de la forme de la SCPI. Les modalités de vente diffèrent selon le capital de la SCPI : fixe ou variable. Néanmoins, un seul point les réunit : la SCPI ne vous rachète pas directement vos parts. En effet, nous allons vous montrer que la revente de parts de SCPI suit un processus différent selon que la SCPI soit à capital fixe ou variable. Suivez le guide ! 

La revente de parts de SCPI à capital variable

Si vous détenez des parts de SCPI à capital variable, c’est à vous de déclencher la vente. Pour ce faire, il vous faudra envoyer un courrier en recommandé avec accusé de réception à la société de gestion, en faisant attention à bien joindre l'ordre de retrait. La société enregistre votre demande. Elle est accordée par ordre chronologique. Mieux vaut ne pas être trop pressé. 

Il arrive aussi qu'un fonds de remboursement soit mis en place lorsqu’il y a de nombreuses demandes de retrait. Pour savoir si cela vous concerne, n’hésitez pas à lire la documentation qui vous est fournie et à vous rendre sur le site Internet de la SCPI en question. Avant toute chose, gardez en tête que ce n’est pas la société de gestion qui rachète directement les parts du vendeur. Ce sont les nouveaux souscripteurs.

Contrairement aux SCPI à capital fixe, ici, c'est la société de gestion qui détermine la valeur de retrait. En clair, cela correspond au prix de souscription d’une part, moins les frais. Néanmoins, s’il existe, au même moment, une demande de souscription d’un montant au moins égal à celui de la cession envisagée, la SCPI procède au retrait des parts de l’associé puis les attribue aux nouveaux souscripteurs. Si les demandes de souscription sont insuffisantes, l’associé qui souhaite se retirer ne peut le faire immédiatement et doit attendre que les conditions nécessaires soient réunies.

► Lire aussi : Comment fonctionnent les SCPI de rendement ?

► Lire aussi : Comment déclarer les revenus d'une SCPI ?

La revente de parts de SCPI à capital fixe

Si vous avez acheté des parts de SCPI à capital fixe et que vous souhaitez les vendre, il suffit d’adresser un formulaire de vente à la société de gestion précisant le nombre de parts et le prix de cession souhaité.

Une fois cela fait, la société de gestion inscrit cet ordre de vente sur le registre et le confronte aux ordres d’achat. Sur le même principe que les actions, tout dépend de l’offre et de la demande. Ainsi, si la demande est plus forte que l’offre, vous pourrez bénéficier d’une surcote. En revanche, si à l’inverse, la demande est plus faible que l’offre, vous pourrez subir une décote. Si les conditions d’échange sont compatibles, la transaction peut s’effectuer lors de la confrontation. Sinon, il faut attendre que les propositions d’achat et de vente convergent vers un prix unique, dit « prix d’exécution ».

À tous moments vous pouvez changer le prix de vente demandé, mais dans ce cas cela entraîne la perte du rang d’inscription. Gardez à l’esprit que la revente des parts de SCPI a lieu une fois par mois sur le marché secondaire par l’intermédiaire de la société de gestion. La vente peut prendre un certain temps. Évitez donc de trop changer d’avis sur le prix, car cela pourrait entraîner une grande perte de temps. 

Autre solution, vous pouvez tout à fait vous charger vous-même de la vente sans passer par la société de gestion. Vous évitez ainsi les frais de gestion. Néanmoins, que la vente soit effectuée entre particuliers ou par le biais de la société de gestion, des droits d’enregistrement de 5 % sont obligatoirement dus.

► Lire aussi : Comment bien choisir sa SCPI ?

Quand revendre ses parts de SCPI ?

À tout moment

Vous l’aurez compris, la SCPI est un placement qui doit s’envisager sur le long terme. Pas de place pour les pressés ! En effet, compte tenu des frais à payer au moment de la revente, il est généralement conseillé de garder ses parts au moins 10 ans pour rentabiliser son placement. Néanmoins, rien ne vous empêche d’ignorer ce conseil et de revendre vos parts avant ce délai si vous avez besoin de liquidités. 

Mais, attention, gardez en tête que ce n’est pas parce que vous pouvez que vous allez les revendre. En effet, il va falloir trouver un acquéreur et cela peut prendre du temps surtout dans le cas d’une SCPI à capital fixe. 

► Lire aussi : Comment créer une SCPI ?

Cas particulier 

Vous pouvez donc revendre vos parts de SCPI à tout moment. Mais il existe des cas particuliers où la tâche n’est pas aussi aisée : 

  • SCPI fiscale : vos parts de SCPI doivent être conservées entre 15 et 20 ans. Pourquoi ?  Car si vous les vendez avant, vous risquez de perdre l’avantage fiscal accordé par la loi Pinel ou par la loi Malraux. En clair, si ce délai n’est pas respecté, vous pouvez voir votre réduction d’impôt tout simplement annulée. 
  • SCPI en assurance-vie : il vaut mieux conserver ses parts pendant 8 ans minimum avant d’envisager la revente pour bénéficier de sa fiscalité avantageuse ; 
  • SCPI en nue-propriété : la revente peut se faire à tout moment, mais avec l’accord de l’usufruitier. 

► Lire aussi : Comment fonctionne le rendement d'une SCPI ?

Sources

SCPI : comment ça marche ? - Ministère de l'Economie des Finances et de la Relance

Impôt sur le revenu - Plus-value immobilière - service-public.fr

Foire aux questions

🤷 Combien coûte la revente de parts de SCPI ?

Bien que la revente des parts de SCPI à tout moment soit possible, il faut s’attendre à payer des frais de retrait. Ces derniers incluent des frais de souscription et des frais d’enregistrement à hauteur de 10 % au global. Si vous réalisez une plus-value au moment de la revente de vos parts, celle-ci sera considérée comme une plus-value immobilière et sera taxée à 36,2 % : 

  • 19 % pour la plus-value elle-même ; 
  • 17,2 % pour les prélèvements sociaux. 

C’est généralement la société de gestion qui calcule le montant de la plus-value immobilière et qui transmet le montant de l’impôt à l’administration fiscale.

🤷 La revente de ses parts SCPI a-t-elle un coût ? 

Oui, des frais de retrait sont applicables comme :

  • les frais de souscription (environ 5 % hors taxes) ;
  • les droits d’enregistrement (environ 5 % hors taxes). 

🤝 Quel délai pour revendre ses parts de SCPI ?

Le délai est variable. En effet, la revente de parts de SCPI peut prendre de quelques jours à quelques mois. La rapidité de la revente dépend notamment du marché et du prix de vente.

🤔 Comment acheter des parts de SCPI ? 

Plusieurs moyens s’offrent à vous pour acquérir des parts de SCPI :

  • au comptant ;
  • à crédit ;
  • en nue-propriété  ;
  • par le biais d’un intermédiaire ;
  • via une assurance vie.