1. Accueil

  2. Plan Épargne Retraite

  3. Comment bien choisir un PER individuel ?

Comment bien choisir un PER individuel ?

Comment bien choisir un PER individuel ?
Antoine Himely

Antoine Himely

Mis à jour le 11 mai 2022

Avec la loi Pacte, entrée en vigueur en 2019, le secteur de l’épargne-retraite a été réformé, afin d’attirer les nouvelles générations d’épargnants. En effet, les dispositifs de placement proposés jusqu’alors (PERCO, Madelin, article 83…) ont été remplacés par le Plan d’Épargne Retraite (PER). À présent, les contribuables se demandent comment choisir leur PER. Pour vous aider à y voir plus clair, Climb vous dit tout sur le PER, les éléments à prendre en compte lors de votre choix d’épargne et les caractéristiques de cet investissement.

Bien choisir son PER

Choisir son PER afin d'investir pour la retraite n’est pas un choix à faire à la légère. En effet, il s’agit d’un investissement à long terme et il vous faut prendre en compte un certain nombre de critères avant de vous engager. 

Pour ce faire, il est important de se pencher sur :

  • les frais engendrés par votre placement ; 
  • l’établissement auquel vous adresser pour ouvrir votre PER ;
  • le mode de gestion à choisir ;
  • les modalités de sortie une fois à la retraite ;
  • le rendement.

Choisir le mode de gestion qui vous ressemble

En souscrivant un PER, vous pouvez opter pour une gestion sous mandat ou une gestion libre.
La gestion sous mandat, également appelée gestion pilotée, donne au gestionnaire la capacité de répartir les sommes à investir au sein de cette enveloppe après avoir déterminé votre profil de risque. Le souscripteur est généralement classé dans une des trois catégories que sont le profil prudent, équilibré ou dynamique.
En théorie, plus les risques sont élevés, plus le rendement final attendu l’est également. Un investissement à long terme est préférable dans ce cas de figure. La répartition se fait sur la base de l’âge du souscripteur : plus il avance vers l’âge de la retraite, moins les placements seront risqués. 
Si vous préférez avoir la main sur votre portefeuille d’investissement dans un PER, la gestion libre devrait vous convenir. Vous aurez la responsabilité de gérer vous même l’allocation à répartir sur les différents placements disponibles dans ce PER.

Trouver un PER qui propose différentes modalités de sortie

Afin de pouvoir vous adapter aux évolutions de votre situation patrimoniale et familiale tout au long de votre carrière, il est important d’anticiper différents scénarios de sortie d’un PER.

Depuis la Loi PACTE, qui a marqué la fin des anciens contrats d'épargne retraite, chaque PER dispose de la possibilité d’être liquidé au minimum en capital ou en rente.

D’autres modes de sortie sont envisageables, à condition de le faire savoir dès la signature de votre contrat au gestionnaire :

  • rente réversible : si vous décédez avant la fin de la liquidation des sommes, un bénéficiaire continue à toucher les sommes dues ;
  • rente par paliers croissants ou décroissants : les sommes reversées évoluent progressivement chaque année à la hausse ou à la baisse ;
  • rente avec option dépendance : double le montant de la rente versée en cas de perte d’autonomie ;
  • rente dont les annuités sont garanties : vous décidez de la durée d’étalement des rentes versées, en fonction du capital disponible.

Faire appel à un organisme reconnu est une garantie solide

Il est possible de souscrire un PER auprès d’une banque. En effet, l’organisme bancaire est l’interlocuteur vers lequel les contribuables ont tendance à se tourner pour ce placement financier.

Cependant, votre banque n’est pas le seul établissement auquel vous pouvez vous adresser pour la souscription à un plan épargne retraite, puisque les assureurs comme SwissLife ou Linxea proposent également d’ouvrir un PER, tout comme les organismes de prévoyance, les gestionnaires d’actifs comme Primonial ou encore les mutuelles.

Les établissements proposant le PER comme placement sont donc variés. C’est pourquoi il est recommandé avant de choisir son PER de consulter un comparatif en ligne et de réaliser une simulation afin de voir quelle offre est la plus adaptée à votre profil et à vos attentes.

Si vous hésitez entre plusieurs organismes, vous pouvez aussi consulter des avis d’utilisateurs avant d’ouvrir votre PER dans un établissement. Cela vous permettra de vous renseigner sur les frais appliqués par l’organisme ou encore sur son service client.

Investir en ligne pour réduire les frais

Cet investissement implique un certain nombre de frais qu’il vous faut prendre en compte si vous vous demandez comment choisir un PER :

  • les frais de cotisation s’appliquent à chaque versement effectué sur votre plan d’épargne retraite. Leur montant peut aller jusqu’à 5 % de la somme versée. Si votre PER a été ouvert auprès d’un courtier en ligne ou d’une banque, ces frais sont généralement offerts ; dans les autres organismes, ils sont négociables ;
  • les frais de gestion sont annuels et vont de 0,60 % à 1,5 % de l’encours ;
  • les frais d’arbitrage sont prélevés dans le cadre d’un passage d’un support à un autre, c’est-à-dire des unités de compte vers les fonds en euros et inversement. Ils peuvent représenter jusqu’à 1 % de la somme arbitrée ;
  • les frais d’arrérage s’appliquent dans le cadre d’une rente viagère. Ils permettent de couvrir les frais administratifs de l’assureur vous versant une rente. Leur taux est de 0 % à 3 % du montant de cette rente.

Bon à savoir

Les frais d’entrée bas dans le cadre d’une souscription au PER ne sont pas forcément plus intéressants pour vous. Le PER est un investissement à long terme, et les frais de gestion sont donc à prendre en compte. Si les frais de gestion sont élevés mais que le choix d’unités de compte permet un meilleur rendement, vous êtes avantagé !

Si vous choisissez de déléguer la gestion de votre portefeuille à l’organisme qui héberge votre PER, pensez à comparer les frais de gestion avec d’autres acteurs du secteur.

Comparer le rendement des meilleurs PER sur le marché

Si vous cherchez à réaliser l’investissement le plus rentable possible, il est naturel de vous tourner vers les données des historiques de rendement du gestionnaire d’un PER. Vous pouvez obtenir ces données via leur site web, en faisant la demande auprès de l’organisme de gestion qui retient votre attention, ou bien en utilisant un comparateur de PER.

Cependant, attention aux frais de gestion. Un PER affichant un rendement brut qui fait figure d’exception parmi ses concurrents peut aussi être très gourmand en frais. C’est pourquoi nous recommandons toujours de trouver, dans la mesure du possible, un rendement net de frais de versement et de gestion.

Choisir son PER : l’exemple d'un profil d'investisseur

Paul, un salarié dont le départ en retraite aura lieu dans 10 ans, décide d'ouvrir un PER pour épargner tout en ayant droit à une réduction d'impôt chaque année. Il décide donc de choisir son PER en bénéficiant de la déductibilité de son impôt sur le revenu. Il pourra également bénéficier du PER d'entreprise mis en place par son employeur. À la fin de sa carrière, Paul aura le choix entre une sortie du PER en rente, en capital, ou en combinant les deux.

Sources

(1) : PACTE, le plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises - gouvernement.fr

Foire aux questions

🤔 Comment fonctionne le Plan Épargne Retraite ?

Le PER est une sorte de livret d’épargne spécifiquement créé pour économiser jusqu’à la retraite, afin de bénéficier d’un complément de revenus au terme de sa carrière. C’est un produit d’assurance ou de banque, qui permet également de réduire sa pression fiscale durant toute la période d’alimentation (versement d’épargne sur le PER). Pour en savoir plus, lisez notre guide sur le fonctionnement du PER.

🤝 Pourquoi choisir une gestion pilotée ?

Ce mode de gestion, bien qu’il puisse engendrer des frais, permet de déléguer l’optimisation des investissements au professionnel en charge du PER. Vous gagnez ainsi un temps considérable, tout en confiant vos fonds à un expert en placements financiers.

🤷 Quelles sont les trois caractéristiques déterminantes avant de choisir quel PER souscrire ?

  1. les frais ;
  2. la souplesse concernant les versements (obligatoires ou pas, programmés ou libres, etc.) ;
  3. le choix d’un mode de gestion qui vous correspond le mieux.

🤷 Peut-on transférer un ancien plan épargne retraite vers un nouveau PER individuel ?

Oui, ce transfert est possible, et même encouragé par la loi PACTE(1) depuis 2019. Les frais d’un transfert individuel d’un PER vers un autre PER ne peuvent excéder 1 % des droits acquis. Pour des raisons d’optimisation de votre patrimoine, l’intervention d’un expert pour réaliser une étude de transfert vous permettra de justifier ou non de l’intérêt d’un transfert entre deux PER.