1. Accueil

  2. Le guide sur les NFTs

  3. Comment acheter des NFTs ?

Comment acheter des NFTs ?

Comment acheter des NFTs ?
Antoine Ferec

Antoine Ferec

Mis à jour le 24 mai 2022

Les Non-Fungible Tokens, ou NFTs, sont une des révélations technologiques les plus marquantes de la décennie. Encore très incertain et hasardeux, ce type d’actif attire de plus en plus d’investisseurs. Les spéculateurs et les collectionneurs se retrouvent sur un marché qui a représenté 40 milliards de dollars échangés en 2021. Rien que ça. Les crypto-collectibles vous intéressent ? Dans ce guide, découvrez comment procéder pour acheter un NFT.

Investir dans les NFTs en toute sécurité

Chaque investisseur est responsable de ses décisions financières. Notre but dans ce guide n’est pas de vous conseiller sur quel NFT vous devez placer votre argent. Nous vous indiquons seulement la marche à suivre pour acheter et vendre ce type d’actif.

Avant de vous montrer pas à pas comment devenir propriétaire d’un NFT, nous tenons à vous avertir qu’il existe des risques. Les arnaques sont fréquentes dans ce milieu, c’est pourquoi nous vous recommandons d’être extrêmement prudent et vigilant. Dans le monde des crypto-actifs, il n’existe pas de service client. Un vol est très difficilement prouvable et condamnable.

Enfin, nous tenons à vous rappeler que si vous achetez un NFT, n’investissez qu’une partie de votre capital que vous êtes prêt à risquer. C’est un marché encore jeune et volatil, basé sur des technologies nouvelles parfois vues comme une bulle spéculative. Faites vos propres recherches de NFTs seul, ou accompagné d'un expert en investissement qui saurait vous conseiller, suite à une étude personnalisée de votre profil.

Règles élémentaires de sécurité crypto

Certaines précautions s’appliquent avant d’investir dans tout type de projet construit sur une technologie utilisant les crypto-actifs :

  1. stockez de préférence vos cryptomonnaies sur un « hardware wallet » (portefeuille matériel) comme Ledger ;
  2. un « hot wallet » comme Metamask, relié à votre navigateur internet, ne devrait pas stocker d’actifs numériques de grande valeur à très long terme ;
  3. n’exposez jamais la clé privée de votre portefeuille. Ne donnez en aucun cas cette clé privée à quiconque vous la demande ;
  4. n’investissez pas davantage que ce que vous êtes prêt à perdre ;
  5. ne vantez pas publiquement vos bénéfices crypto ;
  6. utilisez des pseudonymes et des mots de passe à très haute sécurité, sans révéler votre identité réelle.

 

Quelles sont les étapes pour acheter un NFT ?

Partons du principe que vous n’avez jamais acheté de cryptomonnaie au préalable. Quelques minutes suffisent pour acquérir un NFT en 5 étapes :

  1. acheter une cryptomonnaie permettant d’acheter un NFT sur une plateforme d’échange ;
  2. créer un portefeuille crypto capable de transférer vos cryptos depuis une plateforme d’échange crypto vers une marketplace de NFTs ;
  3. choisir une marketplace NFT ;
  4. connecter son portefeuille avec le site qui permet d’acheter des NFTs ;
  5. sélectionner et acheter son NFT.

1. Acheter de la cryptomonnaie

La grande majorité des marketplaces (places de marché) proposant d’échanger des NFTs utilisent l’Ethereum pour les transactions. Pour notre exemple, nous commencerons donc par acheter de l’Ethereum. Coinhouse est l’une des plateformes permettant d’acheter des ETH en quelques clics.

2. Créer un portefeuille « wallet Web3 » pour y stocker ses ETH

Le mot wallet est employé dans l’écosystème des actifs numériques pour désigner un portefeuille sur lequel il est possible de stocker des crypto-actifs. Il en existe plusieurs types. Pour acheter un NFT, il nous faut un wallet capable d’interagir avec la blockchain Ethereum facilement et de façon sécurisée.

Nous allons donc créer un wallet MetaMask. C’est une simple extension que l’on installe sur son navigateur web. MetaMask est le porte-monnaie le plus utilisé du web 3 et l’un des plus anciens acteurs du secteur.
Les instructions de mise en place à suivre sont très simples. Une fois qu’il est prêt à l’emploi, il faut maintenant l’alimenter avec nos ETH sur Coinhouse.

Une fois cette étape effectuée, notre portefeuille MetaMask est alimenté. Nous pouvons maintenant acheter notre NFT.

3. Choisir une marketplace NFT

Bien choisir la place de marché sur laquelle vous ferez votre achat est déterminant. Il en existe plusieurs reconnues et sérieuses, qui concentrent la grande majorité des échanges de NFTs. En voici quelques-unes :

  • OpenSea ;
  • Rarible ;
  • Foundation.

Pour notre exemple, nous allons nous rendre sur la plateforme OpenSea.io. C’est le leader mondial incontesté sur le marché des NFTs. OpenSea est compatible avec MetaMask, notre portefeuille alimenté en ETH.

Acheter un NFT sur OpenSea.io : les étapes en détail

Important : Vous trouverez dans cette partie un exemple d'achat de NFT illustré sur la plateforme OpenSea.io. Climb n'est aucunement associé à cette plateforme. Il s'agit simplement de vous présenter des explications claires, avec un exemple concret. Nous ne recommandons pas plus OpenSea qu'une autre plateforme pour acheter un NFT.

De plus, vous rappelons que les plus-values réalisées sur le commerce d'actifs numériques sont imposables. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez notre guide sur la fiscalité des NFTs.

Premièrement, ouvrez la page d’accueil de la plateforme www.OpenSea.io. Passez votre souris sur l’icône représentant un bonhomme et cliquez sur « Profile ».

OpenSea demande directement de connecter un portefeuille crypto. Sélectionnez le portefeuille que vous souhaitez connecter. Dans notre cas, nous cliquons sur « MetaMask ». D'autres portefeuilles peuvent être utilisés sur OpenSea.io.

Une fenêtre s’ouvre sur le côté droit du navigateur. Il faut cliquer sur « Suivant » puis sur « Connecter ».

OpenSea a bien effectué la connexion, et vous redirige directement sur votre profil utilisateur. Voici à quoi ressemble notre profil dans cet exemple.

Nous pouvons maintenant chercher un NFT à acheter. Pour cela, nous nous rendons dans l’onglet « Explore » qui classe les NFTs par catégories (Virtual World correspond aux NFTs pour les métaverses).
Dans cet exemple, nous choisirons la catégorie « Sports ».

Prenons par exemple la collection vendue par Asics.

Nous sélectionnons un NFT. Ce NFT est une vidéo de 30 secondes présentant un modèle 3D d'une collection virtuelle Asics.

Son propriétaire actuel le vend en achat direct pour 2 ETH. Pour acheter le NFT, il suffit de cliquer sur « Buy Now » puis sur « confirm checkout » dans la fenêtre qui s’ouvre.

Certains NFTs ne sont pas proposés en vente directe. Dans ce cas, vous devez proposer un prix au vendeur, qui acceptera ou non votre offre.

Qu’est-ce qu’un « gas fee » en Ethereum ?

Les gas fees sont les frais de transactions nécessaires au fonctionnement de la blockchain Ethereum pour valider la transaction. Ce ne sont pas des commissions. Les plateformes qui vendent des NFTs ne les perçoivent pas.

Ethereum, comme Bitcoin, utilise un modèle de minage « Proof-of-Work ». Dans ce modèle de preuve de travail, les mineurs (qui servent à valider les transactions) sont des ordinateurs décentralisés. Ils mettent à profit leur puissance de calcul pour traiter et confirmer les transactions. Sur la blockchain Ethereum, les nouvelles transactions sont ajoutées dans des « blocs ».
Le réseau de mineurs est un mécanisme intégré à la blockchain Ethereum. Ils sont rétribués en ETH, la cryptomonnaie native d’Ethereum, pour leur travail.

Lorsque vous payez vos gas fees pour acheter un NFT, le paiement garantit uniquement le traitement de votre transaction par les mineurs. Il ne garantit pas la réussite de la transaction. La raison : les frais sur Ethereum fluctuent.
S’il y a un niveau élevé d’activité sur la blockchain - par exemple, une collection NFT très attendue vient d’être publiée - les frais augmenteront en raison de la congestion du réseau. Dans ce cas, le montant de gas fees que vous avez payé initialement peut être insuffisant pour que les mineurs traitent et confirment la transaction.

Vous payez des gas fees pour :

  • accepter une offre d’achat ;
  • acheter un NFT ;
  • transférer un NFT sur votre portefeuille ou à quelqu’un d’autre ;
  • annuler une offre d’achat ;
  • convertir des ETH en WETH (Wrapped Ethereum) et vice versa ;
  • effectuer un transfert d’ETH depuis et vers la blockchain Polygon ;
  • créer un NFT.

Où sont stockés les NFTs une fois achetés ?

Les places de marchés proposant d’acheter et vendre des NFTs ne les détiennent pas. Ce sont en quelque sorte des vitrines permettant d’exposer ce que vous avez à vendre, tout en vous montrant ce que les autres collectionneurs ont à vendre. Elles permettent aussi la transaction sécurisée d’un portefeuille à un autre.

Vos NFTs sont donc visibles en cliquant sur l’onglet « Collected » sur votre profil OpenSea.
Le contrat intelligent (smart contract) qui prouve que vous possédez bien un NFT est quant à lui stocké dans votre portefeuille, lui-même relié à OpenSea.

Vous pouvez également décider de sortir les NFTs de votre portefeuille web3 en ligne vers un « hardware wallet ». La marque française Ledger, qui commercialise ce type de portefeuille physique crypto, fait partie des fabricants les plus reconnus au monde dans le domaine.

Acheter des NFTs lors d’un « mint »

Si votre but est de maximiser votre profit en achetant et revendant un NFT, il est possible de participer au « mint » d’une collection que vous jugez intéressante.

Le mint, c’est quoi au juste ? On peut le résumer au fait de « frapper une pièce de monnaie ». C’est la création officielle d’un NFT. Sa valeur est réellement confirmée et certifiée une fois qu’un NFT est inscrit (minté) sur la blockchain. Sans rentrer dans les détails techniques, le mint correspond à l’enregistrement d’un NFT sur la blockchain en payant ses gas fees.
 
Pour procéder au mint d’un NFT réalisé par un créateur qui vous intéresse, il convient d’accéder en avant-première au lancement de sa collection.

Souvent, les collections les plus populaires contiennent plusieurs centaines ou milliers de NFTs dont le design est généré au hasard, en mélangeant plusieurs attributs définis. En payant seulement le coût de mint, vous êtes certain d’obtenir un des NFTs, sans pour autant savoir à quoi ressemblera l’œuvre ni quel sera son niveau de rareté.

Exemple : la collection Bored Ape Yacht Club

Posséder un de ces singes de la collection NFT Bored Ape Yacht Club permet, outre sa valeur esthétique et sa rareté, d’intégrer un club regroupant les autres propriétaires.

Les nombreuses célébrités qui en possèdent n’hésitent pas à les arborer fièrement en photo de profil sur des réseaux sociaux comme Twitter. Certains de ces NFTs se sont vendus à plusieurs millions de dollars. Les plus « accessibles » peuvent s’acheter pour environ 600 000 dollars.

Cette collection de NFT comportant 10 000 avatars a été générée de façon aléatoire, grâce à du code informatique. Chaque œuvre possède plusieurs caractéristiques uniques : expression faciale, couleur de la fourrure, vêtements, accessoires, etc.

Ces caractéristiques, une fois « mélangées », rendent le NFT final plus ou moins rares. Il est possible de connaître les probabilités sur OpenSea.

Examinons le numéro 1115 de la collection BAYC.

Ci-dessous, nous pouvons accéder à ses caractéristiques dans l’onglet « Properties ». Nous voyons par exemple que 12 % des 10 000 avatars de la collection ont ce fond bleu marine, ce qui n’est pas si rare. En revanche, seul 0,49 % des singes ont un reçu le paramètre « couteau entre les dents » (Mouth - Bored Dagger), ce qui est une caractéristique plutôt rare.


Comment accéder au mint d’une collection NFT ?

Pour accéder à l’achat en avant-première d’un NFT, il faut tout simplement suivre le développement de l’artiste qui s’apprête à sortir sa collection. Il faut alors s’informer, rejoindre la communauté de l’artiste ou de la collection en question, et manifester son intérêt.

Les collections populaires et fortement attendues sont souvent prises d’assaut. Si le nombre d’acheteurs qui souhaitent minter est supérieur au nombre de NFTs, deux problèmes peuvent survenir :

  1. une « guerre de gas » s’enclenche : des acheteurs prêts à payer des frais extrêmement élevés pour être les premiers vont faire monter le prix du mint ;
  2. l’artiste décide de limiter le mint à 10 000 personnes. Premier arrivé, premier servi.

Une fois le mint du NFT effectué, le titre de propriété (smart contract) sera envoyé dans votre portefeuille. Vous pourrez connecter ce portefeuille pour transférer votre NFT sur différentes plateformes.

 

Sources

État des lieux des Tokens Non-Fongibles (NFTs) - ethereum-france.org
Contrat intelligent - Wikipédia.org
Gas fees : qu'est-ce que c'est ? - Futura-sciences.com

 

Foire aux questions

🤷 Peut-on acheter des NFTs sans cryptomonnaie ?

Coinbase propose d’acheter des NFTs directement sur sa plateforme directement en carte bleue grâce à un partenariat avec Mastercard. Cependant, la grande majorité des transactions devront se faire contre en échange d’ETH sur les autres plateformes.

🤝 Où acheter des NFTs ?

Plusieurs solutions existent pour acquérir des NFTs. Vous pouvez participer au lancement d’une collection directement avec le créateur, ou bien passer par une plateforme web.
LooksRare, OpenSea et Rarible sont les principaux acteurs du marché.

🤝 Quelles sont les blockchains permettant de créer, posséder et échanger des NFTs ?

Ethereum est la principale blockchain servant à la création et la circulation des NFTs. Tezos, Solana et Cardano pour ne citer qu’elles, font aussi partie des blockchains majeures pouvant remplir cette fonction.

🤷 Peut-on acheter des NFTs sur Binance ?

La plateforme Binance NFT permet d’acheter et vendre des NFTs sous forme d’enchères ou à prix fixe. Plusieurs cryptos sont acceptées.