1. Accueil

  2. Comment marche la LMNP ?

  3. Quels sont les avantages du statut LMNP ?

Pourquoi investir dans la LMNP ?

pourquoi investir dans la lmnp
Matthieu Roullier

Matthieu Roullier

Mis à jour le 03 juin 2022

Vous souhaitez investir dans la location meublée, mais vous voulez être sûr de votre choix ? Peut-être est-il temps de faire une petite mise au point sur les différents avantages que pourront vous apporter cet investissement. En effet, vous tourner vers la location meublée non professionnelle (LMNP) peut vous permettre d’atteindre vos objectifs patrimoniaux mais également de bénéficier d’une fiscalité avantageuse. Climb vous en dit plus.

La perception de revenus locatifs réguliers

Quel est l’intérêt d’investir dans un bien en LMNP ? La location meublée présente plusieurs avantages pour les investisseurs :

  • vous recevez des revenus passifs via les loyers versés ;
  • vous devenez propriétaire d’un bien ;
  • vous avez droit à des avantages fiscaux ;
  • votre investissement est amorti sur le long terme.

Grâce à la mise en location de votre bien immobilier, vous recevez un complément de revenus par le biais de vos locataires, qui vous versent un loyer mensuel. Ces revenus vous parviennent de manière passive : ce terme désigne les revenus que vous recevez sur une période continue avec peu ou pas d’effort à fournir. Un revenu passif ne nécessite ni votre productivité, ni votre présence physique. 

Dans la majorité des cas, il s’agit d’un investissement financier. Dans le cas présent, c’est l’acquisition de votre bien et l’argent investi dans son ameublement et son équipement qui vous permettent plus tard de percevoir des revenus passifs.

Se constituer un patrimoine

Investir en LMNP signifie forcément devenir propriétaire d’un bien immobilier. Il s’agit en effet d’une condition sine qua non pour être éligible à ce dispositif. Ainsi, non seulement vous percevez des revenus supplémentaires grâce à la location de votre bien, mais aussi vous accédez à la propriété.

Ce qui signifie qu’une fois la période de location terminée, vous pourrez disposer du bien comme vous l’entendez ! Vous aurez donc la possibilité de le remettre en location, de l’utiliser comme résidence principale ou secondaire, de le léguer à votre descendance ou encore de le revendre.

La fiscalité avantageuse de la location meublée

Les régimes micro-BIC et réel

Lorsque vous devenez LMNP, vous avez le choix entre deux régimes d’imposition : le régime micro-BIC et le régime réel. Et le point positif, c’est que chacune de ces deux impositions présente des avantages ! 

Comme indiqué dans l’article 35 du Code général des impôts (CGI), les revenus issus d’une location meublée ne sont pas des revenus fonciers, mais des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Le régime micro-BIC vous permet de bénéficier d’un abattement forfaitaire de 50 % sur vos revenus locatifs. Cela signifie que vous n’êtes imposé que sur la moitié des loyers perçus !

Quant au régime réel, il est principalement destiné aux propriétaires-bailleurs supportant un grand nombre de charges dans le cadre de la location de leur bien meublé. C’est d’ailleurs le régime à privilégier si le montant de vos charges représente au moins 50 % de vos revenus locatifs. Les charges déductibles de vos revenus sont entre autres : 

  • vos intérêts d’emprunt ;
  • les frais de notaire ;
  • la taxe foncière ;
  • les charges de copropriété.

Comment récupérer la TVA de votre bien immobilier ?

Il est possible dans certains cas de récupérer la taxe de valeur ajoutée (TVA) lorsque vous investissez dans une location meublée non professionnelle. Pour cela, il vous faut obligatoirement avoir acquis un bien neuf. En effet, impossible de récupérer cette TVA dans un logement ancien.

Par ailleurs, votre bien doit être conservé pendant 20 ans a minima, et vous devez avoir choisi la délégation de gestion à un professionnel pour une durée d’au moins 9 ans. Cette délégation s'appelle l’investissement en LMNP géré : vous achetez un logement dans une résidence de services et vous confiez son administration via un bail longue durée.

► Lire aussi : Comment faire sa liasse fiscale LMNP ?

La location meublée ou la location nue ?

Beaucoup de propriétaires se demandent s’il est plus judicieux d’investir dans un bien meublé ou dans un logement vide. La raison à cela est que lorsque vous achetez un bien pour le mettre en location meublée, il faut dans un premier temps l’équiper. En effet, l’objectif est de rendre votre bien habitable dès l’arrivée de votre locataire. 

Forcément, cela implique de réaliser un certain nombre d’achats. Le logement doit contenir entre autres des luminaires, des ustensiles de cuisine, du matériel d’entretien, un lit… et tout cela a un prix ! A contrario, lorsque vous investissez dans la location vide, vous n’avez pas à vous préoccuper des l’ameublement du logement puisque c’est au locataire que revient la tâche d’acheter tous les meubles et équipements dont il aura besoin.

Sachez cependant que si vous investissez dans la location meublée, vos achats de départ seront rapidement compensés puisque les loyers dans un bien meublé sont 10 à 20 % plus élevés que dans une location vide.

Sources

BOI-BIC-CHAMP-40-20 - Bulletin Officiel des Finances Publiques (BOFIP)
Article 35 - Code général des impôts

Foire aux questions

🤔 Qui peut faire du LMNP ?

La location meublée est en théorie accessible à tous les contribuables. Concrètement, il vous suffit de remplir quelques conditions pour investir. Vous devez en effet être propriétaire du bien immobilier mis en location, et vous ne devez exercer aucune activité en tant que loueur en meublé professionnel (LMP).

🤝 Quand vendre un appartement ?

En général, il est recommandé de vendre son bien au moins 6 ans après son acquisition. Pourquoi ce délai ? Il permet d’amortir le coût des dépenses et frais engendrés dans le cadre de votre achat.

🤷 Où immatriculer un LMNP ?

Il vous faut dans un premier temps procéder à une inscription auprès du Greffe du Tribunal de Commerce. Vous recevrez alors un numéro d’immatriculation appelé numéro de SIRET. Vous disposez de deux semaines de délai pour déclarer votre activité de loueur meublé non professionnel dès que vous avez mis votre bien immobilier en location.

🤷 Comment passer de LMNP à LMP ?

D’après l’article 155, IV du Code général des impôts, votre statut de loueur en meublé non professionnel peut être réévalué en LMP si le montant de vos revenus locatifs dépasse le plafond de 23 000 € annuels et si une baisse de vos autres ressources rend celles-ci inférieures à vos revenus locatifs. Par ailleurs, les LMP ont l’obligation de s’inscrire au registre du commerce et des sociétés (RCS) en tant que professionnel.