1. Accueil

  2. Investir : comment et où placer votre argent ?

  3. Où investir aujourd'hui ?

Où investir aujourd'hui ?

investir aujourd'hui
Marie Caillet
Marie Cailletrelu parMartin Cortet

Mis à jour le 23 novembre 2022

Investir : le mot peut faire peur. On croit souvent qu'il s'adresse à une poignée d'individus, plus riches, plus experts... Rien n'est plus faux ! De nombreuses motivations existent, et de nombreux supports financiers aussi. Investir, c’est préparer sa retraite, construire son patrimoine, payer moins d’impôts… ou protéger son argent de l'inflation. Où investir en 2022 ? Quels sont les placements sont les plus sûrs, les plus performants du moment ? Climb vous aide à y voir plus clair.

Où investir pour protéger son argent en 2022 ? 

L'inflation monte, monte, et atteint un niveau préoccupant : fin octobre 2022, elle était de 6,2 % en France par rapport à octobre 2021. Un taux bien supérieur à celui du Livret A. Or si ce dernier, cher aux Français, est pratique pour abriter une épargne de sécurité, il est contre-productif dès qu'on cherche comment bien investir son argent : son taux de 2 % s'avère bien inférieur à l'inflation actuelle. 

Résultat : en laissant dormir votre épargne sur un livret, vous perdez de l'argent. Tandis qu'en l'investissant, vous avez la possibilité de le valoriser et de profiter de ses fruits plus tard : retraite, projet d'achat, de voyage...

Si vous souhaitez commencer à investir tout en protégeant votre argent au maximum, il y a quelques stratégies à connaître : 

  • investir des sommes que vous êtes prêt à perdre (= dont vous n'avez pas besoin au quotidien et à court terme) ;
  • investir de façon régulière ; 
  • privilégier les placements à long terme ; 
  • choisir des produits financiers correspondant à votre profil d'investisseur.

Où investir à horizon long terme ?

Investir de l'argent consiste à le placer dans le but d'atteindre un rendement, et ce dans divers domaines sujets à des fluctuations : marchés financiers, immobilier, actions... Or, si le risque de perte en capital existe, l'opportunité de plus-value est toute aussi réelle. Et, sur le long terme, elle vous avantage nettement. 

Les placements long terme sont réputés pour prendre de la valeur dans deux domaines en particulier :

  1. la Bourse : une étude de l'AMF a pris comme exemple un investissement en actions françaises sur 25 ans (de 1988 à 2013) : résultat, un rendement réel moyen de 5,81 % (contre 1,38 % pour le Livret A)* ;
  2. l'immobilier : une valeur refuge en temps de crise (rendement réel moyen de 3,76 % sur 25 ans, selon la même étude de l'AMF)*.

*Attention : les performances passées ne présagent pas des performances futures.

Investir avec un produit modulable

Il y a mille façons d’investir. Pour certains, investir son capital, c'est avant tout le protéger de l'inflation : on cherche un meilleur taux d'intérêt que le Livret A pour ne pas dévaluer son épargne, mais sans chercher à performer. Pour d'autres, investir est un moyen de rechercher une meilleure rentabilité que sur un placement réglementé, en acceptant une exposition modérée aux risques. Enfin, une dernière catégorie d'investisseurs est disposée à exposer son capital à la perte, ce qui permet d'aller chercher des rendements potentiellement plus élevés.

On classe ces différentes approches en 3 profils : prudent, équilibré et dynamique. Bonne nouvelle : certains produits d'investissements vous permettent à la fois d'investir sur le long terme et de moduler le niveau d'exposition au risque. 

L'assurance vie

L’assurance-vie est un produit d’épargne qui sert à faire fructifier son capital en poursuivant un objectif à long terme. Vous pouvez choisir vos placements en accord avec votre profil d'investisseur (prudent, équilibré ou dynamique), et récupérer votre mise à tout moment en effectuant un rachat partiel ou total.

L’assurance vie vous offre d'indéniables avantages après 8 ans : un abattement fiscal de 4 600 € (pour une personne seule) ou 9 200 € (pour un couple) et un prélèvement forfaitaire unique de 7,5 % pour des sommes inférieures à 150 000 € (au lieu de 17,2 %). 

Climb vous aide à choisir le bon contrat d'assurance vie. Grâce à nos algorithmes, comparez des centaines de fonds provenant des fournisseurs les mieux notés de France afin d'obtenir une rentabilité annuelle garantie de plus de 3 % (contre une performance moyenne de 1,80 % par an chez les acteurs traditionnels comme les banques et assurances). 

Pour un contrat sur mesure, prenez rendez-vous avec nos experts Climb !

Le PEA

Le PEA (Plan d'épargne en actions) est une enveloppe fiscale qui permet d'investir sur les marchés boursiers européens. C'est une bonne porte d'entrée vers la Bourse lorsqu'on souhaite maîtriser les risques : en effet, vous pouvez choisir les fonds financiers sur lesquels vous voulez investir. 

Le PEA est souvent comparé à l'assurance vie parce qu'il fonctionne de la même façon : c'est un portefeuille que vous pouvez personnaliser comme bon vous semble, en choisissant les actions, le niveau de risque, mais aussi la fréquence des virements. Il a également des atouts fiscaux intéressants :

  • après 5 ans, si vous retirez de l'argent de votre PEA, les plus-values sont exonérées de l'impôt sur le revenu ; 
  • après 8 ans, vous pouvez investir en Bourse en limitant vos prélèvements sociaux à 17,2 % (au lieu de 30 %).

Où investir en 2022 avec un petit budget ? 

Vous avez un budget limité, mais la volonté de le placer pour le faire fructifier ? Là aussi, vous pouvez viser des placements réputés pour apporter un rendement intéressant. On l’a vu, la Bourse est ouverte aux petits budgets et aux investisseurs débutants via le PEA, mais c’est aussi le cas d’autres placements. Là aussi, ceux-ci offrent une rentabilité moyennant une exposition au risque de perte. 

L’idéal : vous faire accompagner par un expert en gestion de patrimoine qui saura vous aiguiller vers la meilleure solution. En effet, un produit financier (SCPI, PEA…) peut se décliner en une grande diversité d’offres, et toutes ne se valent pas. Chez Climb, nos conseillers en finances personnelles sont là pour vous aider à comprendre où vous mettez votre argent, et surtout à faire les bons choix.

Investir dans l’immobilier avec un petit ticket d’entrée

La SCPI

Également connue sous le nom de pierre papier, la SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est souvent utilisée pour commencer à se construire un patrimoine en allégeant au minimum les contraintes (crédit important, entretien, gestion locative, etc.).

Le principe est le suivant : vous achetez des parts d'une SCPI, c'est-à-dire une proportion symbolique d'un parc immobilier. Vous devenez donc co-détenteur de ce parc immobilier avec d'autres investisseurs. Ce parc est géré par la Société Civile de Placement Immobilier, qui s'occupe de la rotation locative, de l'entretien et de tous les aspects administratifs. Vous percevez des revenus locatifs à hauteur de vos parts dans la SCPI.

Il existe différents types de SCPI : de rendement, fiscale et de plus-value. La SCPI de rendement est aujourd’hui la plus prisée des investisseurs car elle leur offre un complément de revenu régulier. La SCPI offre de plus une possibilité de rendement : celui-ci se situe entre 4 % et 6 % depuis 30 ans. Une rentabilité intéressante à condition de se projeter sur le long terme (entre 8 et 15 ans) pour bénéficier de la tendance haussière du marché immobilier, sans dépendre de ses fluctuations à court-terme.

Prix d’achat : il démarre dès quelques centaines d'euros. Chez Climb, il est ainsi possible d'investir en SCPI à partir de 1 000 euros. 

Les petites surfaces

C'est bien connu, en immobilier, les petites surfaces sont souvent plus rentables : elles trouvent plus facilement des locataires, elles demandent moins de travaux d'entretien... Ce qui est valable pour les biens habitables, du studio au T2, mais aussi pour d'autres biens atypiques : les caves, parkings, box, etc.

Pourquoi ? Tout d'abord grâce au prix d'achat. Qui dit petite surface dit peu de mètres carrés, et donc achat plus accessible. Ensuite grâce à la simplicité de gestion : ce type de bien consiste à mettre simplement des mètres carrés à disposition des automobilistes ou des particuliers recherchant un espace de stockage. Vous n'avez pas à vous préoccuper de dysfonctionnements ou de dégradations. Enfin, grâce à la rentabilité qui peut facilement dépasser les 13 % dans les villes où les mètres carrés sont convoités... et rares.

Prix d’achat : entre 1 000 et 3 000 euros le mètre carré selon les agglomérations.

Les nouveaux investissements

Autre solution si vous cherchez à maximiser votre rendement avec une petite mise de départ : il existe certains investissements alternatifs comme le crowdfunding immobilier ou les cryptomonnaies. Ces placements demandent néanmoins une bonne tolérance au risque en raison du risque de défaut de paiement ou de la volatilité. 

Les cryptomonnaies

Elles sont majoritairement utilisées comme des placements spéculatifs. Le principe est d'acheter de la cryptomonnaie (Bitcoin ou Ethereum) et de la revendre au moment opportun pour dégager une plus-value. Il est possible d'investir sur le long terme grâce à une « wallet », un portefeuille dématérialisé où on peut centraliser et gérer tous ses crypto-actifs. Du fait de la volatilité du marché des cryptomonnaies, il est conseillé d'utiliser ce placement dans une stratégie de diversification de ses actifs. 

Le coût d'entrée minimum est de 50 dollars, soit 43 euros environ.

Le crowdfunding immobilier

Il permet d'investir en commun avec d'autres particuliers, et sur un horizon plus court terme que dans l'immobilier classique. En effet, le crowdfunding immobilier consiste à financer un promoteur immobilier qui s'adresse à des particuliers et non à des banques. Cela lui permet d'économiser sur les frais d'intérêts et de dossier. En échange de quoi, les contributeurs touchent des intérêts durant la construction, puis sont remboursés intégralement de leur mise à l'achèvement des travaux. 

Attention de bien choisir votre projet de crowdfunding : ce type d'investissement peut vous confronter à une défaillance du promoteur et donc à une perte de votre investissement. 

En général, il est possible d'investir dans un crowdfunding immobilier à partir de 1 000 euros.

Où investir de façon rentable en 2022 ?

Investir en générant des revenus

Il y a l'investissement long terme qui permet de faire fructifier un placement au bout de 5 ans 8 ans, 10 ans… et plus. Mais d'autres types d'investissements peuvent porter leurs fruits à court terme. En tête : l'immobilier locatif. 

La rentabilité d'un bien locatif n'est pas automatique ni garantie : il faut calculer soigneusement le rendement locatif brut pour savoir si votre bien va être simplement rentable (c’est-à-dire va s’autofinancer, les loyers perçus payant votre prêt) ou si vous allez générer un cashflow positif (soit la différence entre le loyer et le prêt, que vous allez pouvoir empocher directement). 

La LMNP

La LMNP (Location Meublée Non Professionnelle) est l'investissement le plus répandu pour générer des revenus complémentaires. Elle fonctionne de la façon suivante : vous louez en tant que particulier un bien meublé sur lequel vous touchez des revenus locatifs annuels. Il y a deux régimes d'imposition

  1. si vous touchez moins de 32 100 euros de recettes locatives annuelles, vous êtes au micro-BIC et vous avez droit à un abattement forfaitaire de 50 % sur vos recettes locatives ;
  2. si vous touchez plus que 32 100 euros, vous êtes au régime réel, et vous pouvez soustraire à vos recettes vos charges, frais de gestion et intérêts d'emprunt.

Ainsi, vous pouvez construire votre patrimoine de façon indolore : votre crédit est amorti par vos loyers, vous pouvez générer des revenus complémentaires en cas de rendement positif, et vous bénéficiez d'un cadre fiscal avantageux.

Où investir pour réduire ses impôts ?

Si vous êtes fortement imposé, vous pouvez faire d'une pierre deux coups : réduire vos impôts tout en renforçant votre patrimoine. Il existe pour cela de nombreux dispositifs d'investissement légaux. 

Le PER

Le PER (Plan d'épargne retraite) est, comme son nom l'indique, un support d'investissement destiné à être débloqué à la retraite. En effet, plus vous le clôturez tard (après 60 ans dans l'idéal), moins votre PER subira de prélèvement sociaux.

Par ailleurs, il est particulièrement intéressant d'y souscrire lorsque votre tranche marginale d'imposition est haute. En effet, les versements que vous allez faire sur votre PER sont déductibles de vos revenus imposables. Or, plus vous payez d'impôts, plus vous pouvez mathématiquement faire de versements sur votre PER… et plus la déduction fiscale est intéressante pour vous. En somme, le PER est un support à la fois sécurisé et souple pour mettre de côté pour vos vieux jours tout en allégeant vos impôts durant votre vie active. 

Chez Climb, nous vous aidons à ouvrir le PER le plus rentable possible !

La défiscalisation immobilière

La pierre, elle aussi, vous permet de réduire vos impôts via plusieurs dispositifs : 

  • le Pinel : ce dispositif évolue en Super Pinel à partir de janvier 2023. À condition d'investir dans un bien immobilier neuf éligible en 2023, il permet de bénéficier d'une défiscalisation de l'ordre de 10,5 % pour 6 ans de location, de 15 % pour 9 ans de location et de 17,5 % pour 12 ans de location ;
  • le Denormandie : vous pouvez réduire vos impôts à hauteur de 25 % du coût total de votre investissement, à condition d'investir dans un bien locatif ancien rénové ou ayant fait l'objet de travaux ;
  • le Malraux : en effectuant un investissement locatif dans un bien situé dans un secteur urbain protégé, vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôts pendant 9 ans. 

Intéressé par la défiscalisation ? Nos conseillers peuvent vous orienter vers l'un de ces dispositifs en fonction de votre projet. Contactez-nous pour une préconisation sur mesure !

Sources

La performance comparée des différentes stratégies d'épargne sur supports français - amf-france.org
Qu’est-ce que l’assurance vie ? - impots.gouv.fr
Plan d’épargne retraite (PER) - service-public.fr
Investir en Bourse - service-public.fr
Indices Insee des prix des logements anciens - insee.fr
J’investis dans la location meublée - impots.gouv.fr
Votre profil investisseur - amf-france.org
Dérivés ou produits structurés - amf-france.org

Foire aux questions

🤷 Est-ce que les SCPI sont un bon placement ?

Les SCPI cumulent un certain nombre d’avantages qui peuvent intéresser un investisseur débutant comme confirmé : un rendement jusqu’à 5,3 % en 2021, une exposition modérée au risque ainsi que la possibilité de choisir son montant d’investissement. 

🤔 Quelle somme laisser sur son Livret A ?

Il est conseillé de laisser sur un Livret A l’équivalent d’une épargne de précaution. Souvent, celle-ci oscille entre 3 et 6 mois de salaire, pour pallier aux imprévus de la vie quotidienne. À vous de définir le montant le plus adapté pour votre cas personnel.

🤷 Où placer son argent sans qu’il soit bloqué ?

Les livrets réglementés (Livret A, Livret de développement social et solidaire et Livret d’épargne populaire) font partie des supports où l'on peut placer et récupérer son argent à tout moment. 
 

🤝 Quel est le taux net d’un PEL ?

En 2022, le PEL (Plan d’épargne logement) a un taux brut de 1 % et un taux net de 0,828 %. Ce taux, auparavant de 2,5 %, a progressivement été amoindri au point de faire du PEL un placement peu intéressant, à plus forte raison en période d’inflation.