• 1.
    Quel est l'intérêt d'investir en Bourse ? 
  • 2.
    Quels sont les inconvénients de la Bourse ?
  • 3.
    Faut-il investir en Bourse pendant la crise ?
  • 4.
    Sources
  • 5.
    Foire aux questions
  1. Accueil

  2. Comment faire pour investir ? (Guide)

  3. Est-ce intéressant d'investir en Bourse ?

Est-ce intéressant d'investir en Bourse ?

investir bourse intérêt
Marie Caillet
Marie Cailletrelu parMatthieu Roullier

Mis à jour le 19 janvier 2023

Impossible d'y échapper lorsqu'on parle d'investissement. Domaine obscur pour les uns, place to be pour d'autres, la Bourse divise. Dangereuse, fructueuse, complexe, accessible... Où se situe la vérité ? Une chose est sûre, la Bourse n'est pas un terrain neutre. Mieux vaut savoir où vous mettez les pieds avant d'y engager vos deniers !

Quel est l'intérêt d'investir en Bourse ? 

Investir comporte des risques. Les performances passées ne présagent pas des performances futures. Ces phrases vaguement alarmantes vous sont familières ? Elles sont indissociables des préconisations d'investissement. 

Vous vous demanderez peut-être en quoi il est utile d’investir aujourd’hui, puisqu'on risque de perdre son capital en Bourse. N'est-il pas plus sûr de l'accumuler sur un livret d'épargne sécurisé, ou d’investir dans la pierre

La réponse est : ça dépend ! Car si vous faites jouer la montre, vos perspectives d'investissement en Bourse changent radicalement : il s'agit du support offrant le meilleur rendement long terme. Ainsi, d'après une étude de l'AMF, un investissement sur 25 ans en Bourse permet d'obtenir un rendement annuel de 5,81 %. Bien sûr, il s'agit d'une moyenne, calculée sur un rendement passé : il est difficile de garantir que cette performance se répliquera à l'avenir. Mais ce qui est certain, c'est que les marchés boursiers vont à la hausse sur un long horizon d'investissement. 

L'autre intérêt de la Bourse, c'est son accessibilité, tant au niveau des moyens que des modalités. Une réalité qui va à contre-courant de nombreuses croyances. Beaucoup pensent que la Bourse est réservée à des connaisseurs ou des profils avec de hauts revenus. Au contraire ! Dès 100 euros, vous pouvez commencer à investir en Bourse. 

Enfin, l'investissement en Bourse a l'avantage d'être flexible : plusieurs portes d'entrée y mènent. Vous pouvez investir en Bourse avec un produit structuré, un fonds commun de placement (FCPR et FCPI), un plan d'épargne en action (PEA), une assurance vie... Ce dernier produit est d'ailleurs tout particulièrement recommandé pour les investisseurs débutants : il est facile à paramétrer et il vous suivra durant toute votre vie.

Intéressé par l'assurance vie ? En l'ouvrant avec Climb, vous boostez vos chances d'effectuer un bon rendement sur le long terme : 

  • dès 500 euros, vous pouvez ouvrir un contrat ;
  • Climb garantit une rentabilité annuelle de plus de 3 % (contre 1,8 % par an chez les banques et assurances traditionnelles) ;
  • nos conseillers financiers optimisent vos arbitrages ;
  • les meilleurs partenaires (Generali, Patrimoine Vie Plus…). 

Pour commencer à investir de façon pérenne, contactez-nous !

Quels sont les inconvénients de la Bourse ?

Le tableau semble trop beau pour être vrai ? Place à la nuance. Tout d'abord, même si l'investissement en Bourse est une bonne stratégie pour votre futur (valoriser votre épargne en vue d'un projet, sécuriser votre retraite...), il est plus périlleux qu’une démarche d’épargne : 

  • quand vous épargnez, vous mettez de côté ;
  • quand vous investissez, vous vous privez d'une somme pour une durée de moyen à long terme.

En effet, il est plus difficile (et plus coûteux) de récupérer rapidement un investissement. Ayez bien conscience que l'argent que vous investissez en Bourse, c'est de l'argent dont vous êtes prêt à vous passer pendant 5 ans, 10 ans, 15 ans... et même plus. Bref : si vous cherchez un placement court terme, passez votre chemin !

L'autre inconvénient concerne évidemment la volatilité de la Bourse. Elle peut mener au pire comme au meilleur : une valorisation de votre capital investi, ou une perte partielle de votre capital. Cela dépend de la santé des marchés financiers, imprévisibles par essence. 

Bon à savoir
Certains produits financiers proposent une gestion pilotée qui prend en compte votre profil d'investisseur. Vous pouvez donc déléguer les placements à un mandataire Climb qui fera les choix adaptés selon votre aversion au risque. 

Faut-il investir en Bourse pendant la crise ?

De la crise pandémique à la crise inflationniste, les marchés sont secoués et les Français pensent à leur épargne. D'autres, en revanche, en profitent pour investir sans attendre et « faire les soldes » : en effet, avec des marchés bas et des actions en chute, il est possible d'investir en Bourse à prix cassé. Cela permet, en théorie, de miser sur une belle plus-value lorsque les cours remontent. 

Pourtant, nombreux sont ceux qui rechignent à investir en Bourse. Pour cause : il faut pouvoir endurer des performances piètres, voire négatives, et ne pas céder à la panique en voulant récupérer sa mise. Psychologiquement, l'investissement en 2023 et en temps de crise n'est pas de tout repos : il faut parvenir à voir plus loin que les rendements à un moment T. 

Il est important aussi de bien paramétrer le montant que vous êtes disposé à investir chaque mois, la régularité étant essentielle pour un investissement vertueux. Gardez en tête qu'en temps de crise, l'argent investi est plus que jamais susceptible d'être perdu. Pour investir en Bourse pendant l'inflation tout en sécurisant votre argent autant que possible, il y a de bonnes pratiques à connaître :

  • choisir un contrat destiné à un profil prudent ou équilibré, pour circonscrire la perte en capital potentielle ; 
  • diversifier ses investissements : des secteurs sûrs (luxe, tech...) , des marchés émergents, de l'énergie renouvelable... Ces domaines sont très différents et ne seront pas impactés de la même manière par la crise ; 
  • se tenir au courant des fluctuations.

L'idéal ? Vous faire accompagner par un expert en finances personnelles. Avec Climb, profitez des conseils de nos ingénieurs fiscalistes afin d’optimiser vos arbitrages et le traitement fiscal de votre contrat, et ce pendant toute la durée de celui-ci.

Sources

Qu’est-ce que l’assurance vie ? - impots.gouv.fr
Investir en Bourse - service-public.fr
Dérivés ou produits structurés - amf-france.org

Foire aux questions

🤷 Quels sont les inconvénients de l’assurance vie ? 

Le principal désavantage de l’assurance vie est son horizon long terme. Vous pouvez certes en retirer de l’argent si vous le souhaitez, mais, pour profiter de toutes les optimisations fiscales de ce produit, il faut attendre 8 ans. Attention aussi aux frais (gestion, dossier, arbitrage) parfois excessifs chez certaines banques. 

🤷 Où placer de l’argent sans risque ? 

Le Livret A est le champion de l’épargne sécurisée : vous pouvez y stocker votre argent, le récupérer à tout moment et les intérêts sont exonérés d’impôts. De plus, les dépôts sur un livret réglementé sont garantis jusqu’à 100 000 euros par client et par banque.

🤔 Comment investir en Bourse quand on débute ? 

Le plus simple quand on débute dans l’investissement est de choisir des ETF (Exchange-Traded Funds). Il s’agit de fonds cotés en Bourse, qui ont la particularité de répliquer les évolutions d’indices géographiques ou sectoriels en investissant dans les mêmes entreprises. Un ETF est ainsi plus abordable qu’un indice, avec des performances très voisines.

🤷 Quel capital pour vivre sans travailler ?

 Le capital nécessaire pour vivre sans travailler va surtout dépendre de votre train de vie : charges fixes, budget course, déplacements… 
Admettons que vous vouliez partir à la retraite à 40 ans, et que vous ayez besoin de 1 200 euros par mois pour vivre pendant les 50 années suivantes. Il vous faudrait alors un capital de 720 000 euros. D’où l’intérêt de préparer votre rente avec la Bourse en misant sur son rendement performant sur le long terme.