• 1.
    Miner de la crypto-monnaie
  • 2.
    Investir dans le cloud-mining
  • 3.
    Tout savoir sur le minage du Bitcoin
  • 4.
    Sources
  • 5.
    Foire aux questions
  1. Accueil

  2. Comment investir dans les cryptomonnaies ? Le guide pour débuter

  3. Comment investir dans le minage de cryptomonnaie ?

Comment investir dans le minage de cryptomonnaie ?

Comment investir dans le minage de cryptomonnaie ?
Antoine Ferec
Antoine Ferecrelu parNicolas Degoul

Mis à jour le 07 novembre 2022

Les banques centrales créent et impriment de la monnaie. Dans le monde des cryptomonnaies, c’est différent. Pour la créer, il faut la miner. Un peu comme de l’or finalement, sauf que les pioches et les chariots sont remplacés par des cartes graphiques et des processeurs. Investir dans le minage de cryptos peut se faire de trois façons différentes. Voici une présentation de chaque solution pour commencer à investir dans le minage.

Miner de la crypto-monnaie

Le minage est une manière d'investir dans le bitcoin et les cryptos. Il peut se faire d’à peu près n’importe où. Dans un garage, une chambre, une cave ou une grange. Tout ce qu’il faut, c’est du matériel adapté, une alimentation électrique ainsi qu’une connexion internet stable.

Cependant, devenir mineur ne s’improvise pas du jour au lendemain. Pour être compétitif, il est nécessaire d’investir dans un équipement informatique de qualité, et surtout de bien maîtriser son sujet. Si l’aventure du minage vous tente, nous vous expliquons quelles options s’offrent à vous.

Il est possible d’acheter et assembler son propre matériel. La deuxième option consiste à commander une machine de minage déjà prête à l’emploi. Enfin, vous pouvez également investir dans le cloud-mining, une solution innovante pour déléguer complètement le minage tout en récoltant des intérêts !

Construire votre installation de minage

Le minage « artisanal » consiste à assembler de A à Z votre propre matériel. Un défi qui aujourd’hui n’est plus à la portée de tous, puisque les standards de sécurité et de difficulté ont augmenté pour miner les cryptos les plus recherchées.  Ce qui, en conséquence, fait grimper le prix de l’investissement de base. Toutefois, vous trouverez de nombreux guides gratuits sur internet qui expliquent toutes les étapes pour débuter dans le minage.
Par exemple, les machines appelées ASICS (Application Specific Integrated Circuits) coûtent jusqu'à 10 000 € pour obtenir une puissance optimale.

Bon à savoir

Dans le jargon de la blockchain, la puissance de calcul nécessaire à la vérification des transactions et la création de blocs se nomme « hashrate », que l’on peut traduire par « puissance de hachage ». Un terme un peu barbare, mais très important à connaître. Il est mesuré en hashs par seconde (h/s).

L’installation d’un système de refroidissement est également nécessaire pour contrôler la température de votre installation.

Acheter une machine de minage prête à l’emploi

Si vous n’êtes pas encore assez à l’aise avec le montage d’une station de minage, vous pouvez acheter l’équipement nécessaire clé-en-main. Certaines machines dotées d’intelligence artificielle, une fois configurées, détectent automatiquement l’algorithme et la blockchain la plus rentable à miner en permanence. Cela permet d’optimiser vos bénéfices de façon passive, sans intervention de votre part.

Cette solution est plus chère en général, puisqu’il faut compter le prix de la main d'œuvre du distributeur qui monte la machine avec tous les composants avant de vous l’envoyer.

Avant d’acheter une machine, il faudra prendre en compte 4 facteurs essentiels :

  • le taux de hash : la vitesse à laquelle la machine effectue son travail de minage ;
  • son prix ;
  • la ou les cryptos qu’il est possible de miner avec ;
  • le rendement : capacité de la machine à transformer de façon optimale l’énergie en puissance pour maximiser les bénéfices.

Investir dans le cloud-mining

Il s’agit tout simplement de louer de la puissance de calcul à une entreprise de minage, en échange d’une rémunération correspondant aux bénéfices de ce que vous avez loué.

Le minage artisanal a ses limites : manque d’espace, nuisances sonores, chaleur, manque de sécurité, etc. De nombreuses sociétés l’ont compris. Elles proposent aujourd’hui aux investisseurs particuliers de faire fructifier leurs économies en investissant dans des machines de minage à leur place.

Un concept qui a fait ses preuves. Il est désormais possible de percevoir des revenus en minant à distance grâce à ces projets crypto innovants.

Une solution idéale pour les investisseurs qui ont peu de capital (certaines sociétés proposent d’entrer dans le minage pour environ 1 000 €). Comme tout est délégué, parfois à l’étranger dans des zones reculées - où l’électricité est moins chère (le minage consomme beaucoup d'énergie), et où les nuisances sonores ne gênent pas - les capacités sont décuplées. Un particulier qui souhaitent investir dans plusieurs dizaines de machines de minage peut le faire par le biais d’une société chargée de la maintenance.

Comment y accéder ? En achetant des actions d’une société de minage, ou des parts dans une société qui fait tourner plusieurs machines.

L’inconvénient reste les frais de gestion. Même si l’investisseur touche des revenus passifs, il faut toute une équipe ainsi que des installations de qualité pour miner de façon optimale. La société qui se charge de gérer la ferme de cloud-mining a donc des frais qu’elle doit facturer à ses clients. Le remplacement du matériel représente une dépense importante.

Les entreprises de cloud-mining les plus réputées en France sont Just Mining et Feel Mining. Elles minent sur Bitcoin et Ethereum bien sûr, mais également sur certaines cryptos à potentiel (offrant un rendement intéressant) encore peu connues du grand public.

Si cette solution vous intéresse, vous pourriez également aimer les ETFs crypto : un investissement dans des fonds boursiers concentrés sur le secteur de la blockchain.

Tout savoir sur le minage du Bitcoin

Le minage consiste à sécuriser le réseau de transfert Bitcoin en échange d’une récompense : ce sont des bits. Le bit est une une sous-unité d'un bitcoin. 1 000 000 bits est égal à 1 BTC. On parle de minage, puisque les participants “cherchent” en quelque sorte du Bitcoin, et parviennent à en acquérir quelques fragments… à l’image des mineurs équipés de leurs pioches qui trouvent des pépites d’or !

Le travail des mineurs

Le Bitcoin se mine grâce à des ordinateurs spécialisés extrêmement puissants, dans le but de traiter chacune des transactions effectuées sur son réseau. Comment y parviennent-ils ? Pour résumer, ils doivent résoudre des problèmes mathématiques complexes, inaccessibles à un cerveau humain. Résoudre ces problèmes permet la création de nouveaux blocs de transaction au sein de la blockchain. Pour qu’un bloc soit sécurisé, il faut ainsi trouver une clé qui permettra de “sceller” le bloc, et d’en créer un nouveau. L’utilisateur du réseau qui parvient à trouver cette clé se voir récompensé.

On appelle ce procédé le “proof of work”, ou preuve de travail pour les anglophobes. L’euro et le dollar sont des monnaies traditionnelles créées dans des banques centrales, tandis que le Bitcoin récompense le travail des mineurs qui participent à la sécurisation et au bon fonctionnement de sa blockchain.

Le taux d'émission détermine combien de fragments de Bitcoins les mineurs peuvent espérer pour leur travail. C’est l’algorithme du réseau qui définit ce taux d’émission. Il est impossible de le modifier, on ne peut pas non plus créer de bitcoins sans preuve de travail.

Le Bitcoin a un nombre limité de tokens, fixé à 21 millions. Ce chiffre sera atteint d’ici 2140, mais pour retarder la fin de la création de Bitcoin, son émission aux mineurs est divisée de moitié tous les quatre ans environ. On parle alors de Bitcoin halving, ou division de la prime de minage. La dernière en date s’est déroulée le 12 mai 2020, où la récompense est passée de 12,50 BTC par bloc à 6,25 BTC par bloc.

Comprendre le mécanisme de Proof-of-Work

Le procédé sur lequel repose le minage de Bitcoin, le proof of work, contient plusieurs étapes : chaque nouveau bloc est créé en utilisant l'empreinte numérique - le hash - du bloc précédent, ce qui permet de valider le bloc en question. Ce procédé fournit également une preuve pour attester la validité du bloc concerné, et de son prédécesseur. Pour schématiser, voici les étapes de création d'un bloc ;

  1. Une transaction a lieu entre deux utilisateurs du réseau,
  2. cette transaction est intégrée dans un bloc,
  3. les mineurs vérifient la validité de la transaction,
  4. les mineurs intègrent l’en-tête du bloc le plus récent au nouveau bloc comme “hash”,
  5. ils cherchent et trouvent la solution du problème mathématique posé,
  6. un nouveau bloc est alors ajouté à la blockchain avant d’être diffusé sur tout le réseau.

Sources

Générer des bitcoins - Bitcoin.fr
Quel régime fiscal s'applique au minage de cryptomonnaies ? - economie.gouv
Comment fonctionne Bitcoin ? - bitcoin.org

Foire aux questions

🤷 Est-ce rentable de miner du bitcoin en 2022 ?

Il est toujours possible de dégager des bénéfices en minant du bitcoin. Tant que vous calculez correctement que vos dépenses en énergie et en matériel sont inférieures aux revenus en bitcoin, vous réalisez une plus-value. Cependant, il est de plus en plus complexe de miner du bitcoin puisque la crypto devient plus rare. Cette solution reste un investissement à long terme qui a du potentiel.

🤝 Est-ce rentable de miner de l’Ether en 2022 ?

Ethereum devrait passer en 2022 d’un protocole de vérification Proof-of-Work à Proof-of-Stake. Cela va tout changer pour les mineurs d’Ether, puisqu’il deviendra impossible d’en miner. C’est pourquoi de nombreux mineurs ont pris la décision de changer de crypto à miner. 

🤔 Qu’est-ce qu’un pool de minage ?

Il s’agit d’un ensemble de mineurs qui mettent en commun leur puissance de calcul afin de résoudre plus efficacement les problèmes cryptographiques nécessaires au minage. Les pools augmentent leur chance de trouver la solution, et donc de miner un bloc. Elles distribuent ensuite les bénéfices aux participants, proportionnellement à la puissance de calcul qu’ils ont fourni. Certaines plateformes d'échange de cryptomonnaies proposent également de déposer vos fonds dans des pools de validation pour obtenir des rendements intéressants.

🤝 Qu’est-ce qu’un masternode ?

C’est un serveur détenant un exemplaire complet de la blockchain. Son rôle est d’apporter des fonctionnalités au protocole lors de la validation des transactions. Une nouvelle forme d’investissement qui permet de générer un revenu passif, en échange de la contribution apportée au réseau. Cette contribution est mesurée grâce à la part de tokens apportés, servant de collatéral pour constituer un masternode.