1. Accueil

  2. Comment investir dans les cryptomonnaies ? Le guide pour débuter

Comment investir dans les cryptomonnaies ? Le guide pour débuter

Comment investir dans les cryptomonnaies ? Le guide pour débuter
Antoine Ferec

Mis à jour le 02 août 2022

Il y a plusieurs façons d’investir dans la cryptomonnaie. Tout dépend de vos objectifs et de votre connaissance du marché. De l'investissement passif au trading quotidien en passant par les frais de réseau ou encore le staking, nous vous expliquons dans ce guide les moyens existants pour investir dans la cryptomonnaie. Nous vous donnons ensuite quelques recommandations pour choisir sur quel projet investir. Si vous débutez dans l’investissement en actifs numériques, ce guide est fait pour vous.

Investir à long terme dans la cryptomonnaie

Investir en crypto est en théorie la façon la plus simple d’investir. Il s’agit d’échanger des euros contre une somme de cryptomonnaie, en espérant que celle-ci prenne de la valeur dans le futur. Le but sera donc de réaliser une plus-value lors de la revente. La stratégie d’investissement à long terme est également appelée « hold » dans le jargon des communautés cryptos et bourse.

Le Bitcoin (BTC) est toujours la cryptomonnaie la plus échangée. Si Bitcoin peut être utilisé pour l’achat de biens et de services dans plusieurs pays, le paiement par cryptomonnaie n’est pas encore très répandu en France, rendant difficile son utilisation dans la vie courante. De ce fait, il est plus que jamais considéré comme un actif financier spéculatif pour investir, en tant que placement. Investir dans le Bitcoin est de moins en moins considéré comme un pari risqué. Aujourd’hui les plus grandes institutions financières achètent des cryptos, parfois massivement, en particulier du bitcoin. 

L'investissement à long terme est plus accessible pour les débutants, puisqu’il suffira d’acheter des cryptos et de les stocker dans un wallet. Un wallet (portefeuille crypto) est comme un coffre-fort virtuel ou matériel qui peut contenir et sécuriser des crypto-actifs. 
On prend ainsi le pari que la valeur du Bitcoin, par exemple, augmente. Si c’est le cas, à vous de décider à quel moment vous souhaitez toucher vos profits (ou limiter vos pertes). Certains investisseurs se contentent d’un gain de 25 % de leur capital pour revendre, tandis que d’autres préfèrent attendre que leur investissement ait au minimum doublé (+ 100 %).

Cette stratégie de long terme requiert peu de transactions, et ne nécessite pas d’être régulièrement actif sur le marché des cryptomonnaies.

La cryptomonnaie c'est quoi ?

Les cryptomonnaies sont des actifs numériques reposant sur une technologie nommée Blockchain. Ces crypto-actifs permettent des échanges peer-to-peer (de pair-à-pair) sans intermédiaire tels que les banques ou les assurances. Toute personne interagissant avec la blockchain à la maîtrise et la responsabilité de son argent. A tout moment, l’utilisateur peut transférer ses actifs sans la permission d’un tiers, peu importe le montant ou le destinataire..

La Blockchain c'est quoi ?

La Blockchain (chaîne de blocs) permet le stockage et l’échange de valeur via internet sans intermédiaire centralisé (banques, état, notaire, etc). Une blockchain est un registre pouvant être assimilé à un livre de comptes public. Ce livre de compte conserve et sécurise les données à travers des algorithmes complexes, utilisant la cryptographie. Il est possible pour chaque utilisateur de vérifier la validité de cette chaîne. La blockchain est comme un cahier de comptes pouvant être lu et modifié par tous, sans que personne ne puisse modifier ou détruire son contenu.

Trader de la cryptomonnaie

Le trading consiste à miser sur les mouvements d’un cours, à la hausse ou à la baisse, via un courtier en ligne. C’est une stratégie de court terme en général. De nombreux traders de crypto pratiquent le day-trading : ils exécutent un ou plusieurs ordres de marché par jour. Tandis que les investisseurs sont intéressés par la performance à long terme d’une crypto, les traders profitent de la volatilité quotidienne des cours de la crypto pour réaliser des profits immédiats.

Être un trader rentable demande cependant beaucoup de pratique. Sans réelles compétences ni aucune compréhension du marché, le trading s’apparente à de la loterie. Si les gains potentiels sont décuplés grâce à l’effet de levier, les risques de perte le sont tout autant. Il est donc fortement recommandé de se former correctement, et de bien préparer sa stratégie avant de se lancer dans une activité de trading.

Voici quelques notions stratégiques de trading à explorer si cette méthode d’investissement vous intéresse :

  • le Range trading ;
  • le Scalping ;
  • l’Arbitrage ;
  • le Bot trading.

Les frais de transaction

Chaque transaction de crypto-actifs nécessite des frais afin d’être introduite dans un bloc de données de la blockchain.

  • Ces frais permettent de rémunérer les mineurs ou validateurs car ce sont eux, qui "incorporent" votre transaction à la blockchain, permettant ainsi de la valider.
  • Ils protègent le réseau contre les attaques (spam, hacks, tentatives de manipulation).
  • Sur certaines blockchains, les frais peuvent varier selon les périodes, en fonction de l’affluence et de la congestion du réseau au moment de l’échange.

La cryptographie

La cryptographie intervient lorsqu’une transaction est demandée. Afin d’être validée, une sorte d’équation mathématique doit être résolue par des ordinateurs à l’aide d’algorithmes complexes. Les capacités de calcul nécessaires rendent l’équation impossible à résoudre par l’humain. Les deux principaux consensus de cryptographie sont le Proof-Of-Work (PoW) et le Proof-of-Stake (PoS).

  • Le Proof-of-Work (PoW) consiste à mettre en concurrence tous les ordinateurs minant de la cryptomonnaie, dans le but d’être le premier ordinateur à résoudre l’énigme et valider le bloc de la blockchain.
    • Ce processus est communément appelé “minage” et les ordinateurs ”mineurs”. Le minage demande une importante capacité de calcul. Ces machines peuvent donc consommer une grande quantité d’électricité car de nombreux ordinateurs se font concurrence pour une seule et même chose, le prochain bloc.
  • Le Proof-of-Stake (PoS) permet aux ordinateurs(”validateur” et non “mineurs” dans le cas de PoS) d’être choisis pour la création de tel ou tel bloc. Cette approche permet à la fois d’avoir un système de récompense plus juste tout en réduisant les consommations d’énergie..

Le staking : un investissement passif qui génère des intérêts en crypto

Le staking consiste à investir une somme de cryptomonnaie « verrouillée » afin d’obtenir des intérêts réguliers. Sur les blockchains, c’est un moyen de participer à la validation des transactions et/ou à la sécurisation du réseau. Votre investissement contribue donc au bon fonctionnement d’une blockchain. 

Le staking est possible sur les blockchains utilisant un modèle de vérification appelé « proof-of-stake » ou preuve d’enjeu. C’est un fonctionnement beaucoup moins énergivore que le modèle « proof-of-work » (preuve de travail). En effet, ce dernier requiert que les mineurs utilisent la puissance de calcul de leur matériel informatique pour valider les transactions de la blockchain.

C’est une option intéressante si vous comptez conserver une crypto à moyen ou long terme (au moins 1 an). Plutôt que de laisser vos jetons dans un portefeuille en attendant qu’ils prennent de la valeur, vous percevez des intérêts quotidiens, hebdomadaires ou mensuels qui se cumulent.

 

 

Comment fonctionne le staking ?

Le staking est donc un moyen de validation des nouvelles transactions qui s’ajoutent sur une blockchain. Les participants commencent par engager leur investissement en achetant la crypto native de cette blockchain. Le protocole de la blockchain va ensuite choisir des validateurs pour confirmer les blocs de transactions parmi les participants. Plus ils investissent, plus ils ont de chance d’être récompensés.

Chaque fois qu’un bloc est ajouté à la blockchain, de nouveaux tokens (jetons) de crypto sont créés et distribués dans le réseau. Pour accéder à ce type d’investissement, il suffit de créer un compte sur une plateforme d’échange qui propose ce service. Si vous décidez de vous retirer d’un programme de staking, un délai de retrait peut être appliqué. Dans certains cas cependant, les sommes sont verrouillées pour une durée déterminée.

Commencez par en apprendre davantage sur les cryptos à preuve d'enjeu qui vous intéressent, sur le fonctionnement de leur preuve d’enjeu, et sur les récompenses de staking prévues pour chacune d'entre elles.

Pour terminer, voici un résumé des avantages et des inconvénients de cet investissement.

Avantages du staking : 

  • contribuer à la sécurisation et au fonctionnement d’une blockchain ;
  • investir dans une blockchain plus respectueuse de l’environnement ;
  • profiter des intérêts composés en faisant travailler ses cryptos.

Inconvénients du staking :

  • certains protocoles exigent que les sommes investies soient bloquées un certain temps ;
  • le retrait des sommes investies en staking peut prendre plusieurs jours.

Le Yield Farming

Le Yield Farming (ou agriculture de rendement) est une méthode permettant aussi de générer passivement des intérêts en cryptomonnaies. Sauf qu’à l’inverse du staking, il ne s’agit plus de bloquer une somme, mais de la prêter à une plateforme de finance décentralisée. Ces cryptos seront verrouillées dans un pool (piscine) de liquidités, sous forme d'un smart contract partagé ou un fonds de placement.

Les fonds bloqués permettent de fournir des liquidités à un protocole de finance décentralisée, utilisé pour permettre le trading et l’emprunt. Lorsqu’un utilisateur emprunte de la crypto provenant de ce pool de liquidité, il remboursera la somme avec des intérêts, qui sont ensuite redistribués parmi les investisseurs qui ont bloqué leurs liquidités dans ce pool.

Par exemple, si un trader veut échanger de l'Ethereum (ETH) contre du Dai (DAI), il paie des frais. Ces frais sont versés aux fournisseurs de liquidités, proportionnellement à la quantité qu’ils ont investie. Plus le capital fourni au pool de liquidité est important, plus les récompenses sont élevées.

Les stratégies complexes de yield farming sont assez dissuasives pour les novices qui n’ont pas encore commencé à investir en cryptomonnaie. Cependant, les retours sur investissement peuvent être supérieurs à ceux du staking.

Choisir une plateforme pour investir en cryptomonnaie

Les acteurs se sont multipliés dans ce marché très lucratif. C’est pourquoi il nous semble essentiel de vous aider à sélectionner une plateforme d’échange crypto de confiance.

Afin d’éviter au maximum les dérives dans ce nouveau marché peu encadré, la loi Pacte a instauré un cadre permettant de réguler les plateformes vendant des cryptomonnaies. L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) est donc chargée de surveiller l’activité des Prestataires de Services Numériques (PSAN) : cette catégorie regroupe les intermédiaires financiers proposant des services relatifs à l’investissement en crypto-actifs. Concrètement, une plateforme qui n’a pas été enregistrée comme « sûre » en France pourra figurer sur une liste noire de l’AMF. Nous recommandons fortement de vous orienter vers une plateforme dont la légitimité est certifiée par l’AMF.

Il y a bien sûr d’autres critères à prendre en compte pour choisir une plateforme :

  • sa date de création ;
  • les cryptos échangées ;
  • ses frais ;
  • les méthodes de dépôt acceptées ;
  • les avis et retour d’expérience de ses clients ;
  • le niveau de liquidité de la plateforme.

Pour en savoir plus, lisez nos conseils pour choisir une plateforme crypto.

Comparatif plateformes d'échange de cryptomonnaies

NomPour qui ?Pour quoi ?Où ?FraisMode de paiement
CoinbaseDébutantsAchat / VenteÉtats-UnisÉlevésCB, virements, crypto-monnaie
eToroDébutantsTradingChypreMoyensCB, virement, PayPal...
KrakenExpérimentésAchat / VenteÉtats-UnisMoyensCB et virements
BinanceExpérimentésTradingAsieFaiblesCB et virements
CoinhouseTous profilsTrading, Achat et venteFranceMoyensCB, virements

Sécurisez bien vos cryptomonnaies

Savoir sécuriser ses possessions digitales est indispensable lorsque l’on commence à investir dans les actifs numériques.

La première chose à faire est bien sûr d’activer dès que possible la double-authentification sur les applications et les sites web utilisés pour acheter et vendre de la cryptomonnaie.
Évitez également d’échanger des cryptos lorsque vous utilisez des connexions internet peu sécurisées dans les lieux publics.

Ensuite, il faudra vous familiariser avec les wallets (portefeuilles numériques). Il en existe plusieurs types :

  • hardware wallet ou cold wallet : un moyen de stockage crypto externe déconnecté d’internet (la méthode la plus sûre) ;
  • hot wallet : un portefeuille virtuel qui stocke les cryptos sur un ordinateur, un téléphone ou une tablette. Moins sécurisé, mais plus pratique à utiliser.

Le hack est une réelle menace à prendre au sérieux dans le monde des crypto-actifs. C’est pourquoi si vous doutez de la sécurité de vos données privées sur votre ordinateur, nous vous conseillons de faire une vérification de tout votre système par un bon antivirus. Investir est beaucoup plus agréable quand on a l’esprit tranquille !

Comment sélectionner un projet crypto intéressant ?

Choisir un projet dans lequel investir votre épargne peut s’avérer complexe. Tous les jours, des centaines de tokens apparaissent ou disparaissent. Les histoires d’arnaques et de vols paraissent fréquemment dans les actus. De nombreux experts auto-proclamés conseillent de miser sur le « prochain Bitcoin ». En résumé, il est facile de se perdre dans une jungle d’informations à propos d’un marché qui ne ferme jamais ses portes.

Comme en Bourse, personne ne peut déterminer avec certitude si une entreprise va prendre de la valeur ou non. Cependant, nous pouvons limiter les risques et maximiser les chances de miser sur un projet crypto qui a du potentiel.

Analyser la documentation et les supports à votre disposition

Passez du temps à observer la documentation et les supports disponibles sur le web à propos du projet crypto qui vous intéresse. Le site internet est la première étape : il permet la plupart du temps de disqualifier ou non un projet crypto.

Le livre blanc doit être facilement accessible sur le site web. Ce document est comparable au business plan d’une entreprise qui se lance. Il doit expliquer :

  • les objectifs du projet ; 
  • les technologies utilisées ; 
  • qui s’occupe de développer le projet ;
  • quelle est l’économie des jetons ou de la cryptomonnaie ?

Vérifiez aussi les pages de mentions légales et de contact. Les informations concernant le statut d’une société et l’identité des représentants sont généralement accessibles depuis la barre située en bas de page d’un site.

Bon à savoir

une société basée à l’étranger dans un pays fiscalement avantageux (Malte, Île de Man, Estonie, etc.) n’est pas forcément louche. Cependant en cas de problème, vous aurez très peu de recours pour récupérer vos fonds car la juridiction française ne vous sera d’aucune aide.

Enfin, renseignez-vous sur les programmes de parrainage et d’affiliation. Toutes les plateformes cryptos ou presque ainsi que de nombreux projets blockchain en proposent. Le principe est simple : le client d’une entreprise invite une de ses connaissances à rejoindre l’entreprise, et chacun perçoit un bonus (en euros, en crypto, en abonnement gratuit, etc.). Un programme d’affiliation est courant, il est normal d’en trouver. Cependant, si celui-ci est mis en avant à outrance, et paraît démesuré, méfiez-vous : il pourrait s’agir d’un système pyramidal, et que vous soyez face à une fraude !

La communication autour du projet

Comme toutes les entreprises, les projets construits autour des technologies blockchain ont recours au marketing pour se faire connaître. Cela est normal. Toutefois, certaines campagnes de communication peuvent alerter sur le sérieux ou non d’un projet.

Premièrement, un projet qui promet une perspective de rendement devrait être écarté. Certaines terminologies doivent vous alerter, notamment lorsque le ou les fondateurs vendent leur invention comme « une innovation à ne pas manquer » ou encore « l’opportunité de l’année ».

Concentrez vos recherches sur des projets crypto gérés par une équipe d’experts qui explique ce qu’ils comptent faire et quel problème ils souhaitent résoudre. Les discours sérieux vulgarisent les explications technologiques pour permettre d’expliquer une solution intelligente dans le monde de la blockchain.

Enfin, il est important de savoir reconnaître les bonnes sources d’information. Découvrir un projet blockchain/crypto sur un site d’autorité, dont le contenu est reconnu comme une source fiable est plus rassurant. À l’inverse, entendre parler d’un projet blockchain par le biais d’influenceurs douteux, voire pire, être contacté directement par le fondateur est souvent mauvais signe.

Sur quelles cryptomonnaies investir ?

En tant que novice dans le monde des cryptomonnaies, il n’est pas recommandé de chercher à tout prix la prochaine pépite. Peut-être y parviendrez-vous un jour, en améliorant votre niveau de compréhension des marchés cryptos. Voici quelques pistes de réflexion pour investir dans la cryptomonnaie en 2022.

Les cryptomonnaies privilégiées par les débutants

Pour débuter, il est plus sûr de se concentrer sur les cryptomonnaies déjà bien établies : Bitcoin, Ethereum, ou encore Cardano et Solana. Une des raisons les plus essentielles est que les informations disponibles sur ces cryptos et leur blockchain sont compréhensibles, et facilement accessibles.

Bitcoin (BTC) est la cryptomonnaie privilégiée par la plupart des débutants. Souvent comparé à une version digitale de l’or, le Bitcoin est la cryptomonnaie la plus échangée au monde. 

L’Ether (ETH) se positionne également comme un bon point de départ. La technologie de la blockchain Ethereum est utilisée dans la majorité des projets de finance décentralisée. Ces projets utilisent Ethereum pour émettre des contrats intelligents (smart contracts). L’adoption croissante de la finance décentralisée crée une forte demande en Ether.

D’autres crypto-actifs, aussi appelés « alternative coins » ou « altcoins » ont émergé en 2021. Cardano (ADA) et Solana (SOL) font partie des tokens à fort potentiel de développement selon de nombreux spécialistes blockchain. Elles se classeront probablement parmi les capitalisations majeures dans les années à venir.

Investir dans les projets crypto sans acheter de cryptomonnaie

La volatilité parfois extrême des jetons effraie bon nombre d’investisseurs qui craignent une bulle spéculative. D’autres sont anxieux à l’idée de faire une erreur ou de ne pas bien sécuriser leurs cryptos. Heureusement, il existe des solutions permettant de s’exposer au secteur de l’innovation blockchain, du métavers et des cryptomonnaies autrement.

Investir dans les ETFs crypto

Le 20 octobre dernier, une grande nouvelle a secoué le monde des cryptos. Il s’agit de l’introduction en Bourse de l’ETF ProShares Bitcoin Strategy ETF (tracker, ou fonds indiciel). Un ETF est un fonds qui réplique le cours d’un actif financier. Ici, l’ETF de ProShares détient des contrats futures sur la valorisation des Bitcoins.

Les contrats futures sont des instruments financiers qui anticipent les variations du cours d’un actif dit « sous-jacent » dans le futur : un indice boursier, une action, ou un actif numérique comme la cryptomonnaie. Cet actif financier est acheté puis vendu à un prix et une quantité déterminés, à une date prévue dès l’achat du contrat.

L’intérêt principal de cet ETF est que l’on peut investir dessus en achetant des parts via un compte titres, sans acheter de Bitcoin directement.

Constituer un panier d’actions ciblées en Bourse

Hormis les ETFs, il est possible d’acheter des actions d’entreprises cotées en Bourse déjà présentes, ou ayant pour projet d’investir dans le secteur de la blockchain. Voici quelques exemples :

  • Coinbase (NASDAQ : COIN) : plateforme crypto ;
  • Block (NYSE : SQ) : application de paiement, innovation blockchain avec Square Crypto ;
  • Nvidia (NASDAQ : NVDA) : premier producteur mondial de processeurs graphiques servant à miner de la cryptomonnaie ;
  • IBM Blockchain (NYSE : IMB) : recherche et développement blockchain.

Pour aller plus loin, lisez notre présentation des méthodes pour investir sur les cryptos en Bourse.

Quelle fiscalité s’applique à l’investissement en crypto ?

La déclaration de revenus a vu apparaître une nouvelle case en 2020 : il s’agit des actifs numériques. Les débuts de cette imposition sur les revenus crypto ont engendré beaucoup de confusion.

Aujourd’hui, le régime d’imposition appliqué est plus clair. Si vous avez déjà ouvert un compte d’échange crypto, et réalisé des plus-values en achetant et revendant des cryptos, vous êtes imposable (au-delà de 305 € de bénéfice). Vous n’êtes pas imposable tant que vous n’avez pas revendu vos actifs numériques contre une monnaie étatique (dollar, euro, etc.)

Voici l’essentiel à retenir concernant l’imposition des investissements en cryptos par un particulier :

  • toutes les plus-values sur crypto-actifs réalisées à titre occasionnel sont imposées au prélèvement forfaitaire unique (flat tax) de 30 % ;
  • plus-value d’une cession = prix de cession - [prix total d’acquisition x (prix de cession / valeur globale du portefeuille)] ;
  • l’annexe Cerfa-2086 doit contenir le détail des calculs de plus-value ;
  • vos comptes ouverts chez des courtiers basés à l’étranger doivent également être déclarés ;

Consultez notre guide dédié à la fiscalité des crypto-actifs pour comprendre en détail comment déclarer vos revenus.

En conclusion sur l’investissement en cryptomonnaie

Vous êtes maintenant fin prêt à comprendre comment les crypto-actifs peuvent dynamiser votre patrimoine. Bien que certains experts soient encore sceptiques, il est indéniable que la technologie de la blockchain et ses nombreux usages feront partie de notre futur.
Pour aller plus loin sur votre compréhension de l’investissement en cryptomonnaie, consultez nos différents guides présentés dans cet article. Il vous suffit de cliquer sur les liens internes.

Pour rappel

Ce guide proposé par Climb n’est pas un conseil en investissement. Malgré notre enthousiasme pour les cryptomonnaies, nous tenons à vous rappeler de faire vos propres recherches avant de décider d’investir votre patrimoine dans un projet crypto. Chaque investissement comporte un risque. Prenez contact avec un conseiller expert en gestion de patrimoine pour une analyse complète de votre patrimoine et de vos objectifs.


Sources

La crypto en France : Structuration du secteur et adoption par le grand public - KPMG
Thèse sur la cryptomonnaie en 2022 - Messari.io
Crypto-monnaies, crypto-actifs : comment s'y retrouver ? - economie.gouv.fr
Qu’est-ce qu’une cryptomonnaie ? - AMF
Cours des cryptomonnaies - Coinmarketcap.com

Foire aux questions

🤝 Comment acheter des cryptomonnaies au meilleur prix ?

Le site cryptoradar.co compare les prix de plus de 3000 courtiers dans le monde en temps réel. Cet outil vous permet donc d’acheter de la cryptomonnaie au meilleur prix.

🤔 L’investissement en cryptomonnaie peut-il être considéré comme écologique ?

Le minage de certaines cryptomonnaies consomme beaucoup d’énergie. Bitcoin et Ethereum sont régulièrement citées comme étant les blockchains les plus polluantes du fait de leur volume et de leur fonctionnement. Cependant, plusieurs études et de nombreuses innovations tendent à prouver que la technologie blockchain ne serait pas si polluante, et pourrait même réduire l’impact de certains systèmes traditionnels.

🤷 Quelles sont les cryptomonnaies prometteuses en 2022 ?

Les cryptomonnaies en vogue depuis le début de l’année sont : ADA, DOT, SOL, RIPPLE, BNB, ainsi que BAT. Bien sûr, il y en a d’autres à considérer si vous pensez pouvoir réaliser une plus-value. Cependant, nous vous rappelons qu’il est nécessaire d’effectuer vos propres recherches avant d’investir dans les cryptomonnaies.

🤝 Qu’est-ce que le halving ?

Le halving désigne l'événement qui consiste à diviser par deux la récompense, ou la rémunération, de minage d'une cryptomonnaie. En toute logique, cela fait augmenter le cours d’une crypto, puisqu’elle devient plus difficile à obtenir, ce qui fait grimper son coût de « production » et sa rareté.