1. Accueil

  2. Qu’est-ce que l’impôt sur le revenu ? Notre guide

  3. Comment savoir combien d’impôts je vais payer ?

Comment savoir combien d’impôts je vais payer ?

Comment savoir combien d’impôts je vais payer ?
Aldric Emié

Mis à jour le 21 septembre 2022

La grande question : combien vais-je payer d’impôts ? Source parfois d’angoisse, cette question a tout de même trouvé réponse grâce au prélèvement à la source. En effet, cela a permis de payer « en temps réel » ses impôts, plutôt que de devoir les reporter l’année suivante. Reste à connaître son taux d’imposition, sa tranche d’imposition ou encore si, malgré le prélèvement à la source, il vous reste ou non un dû à payer à l’administration fiscale. Tour d’horizon. 

Combien allez-vous payer d’impôts ? 

Afin de savoir combien d’impôt sur le revenu vous allez payer, il est tout d’abord utile de se pencher sur plusieurs critères : 

  • le taux d’imposition
  • la situation familiale
  • la tranche d’imposition

Une fois ces paramètres connus, il sera plus aisé de savoir combien vous paierez d’impôts. Ou bien si vous en payez tout court. En effet, nous verrons plus bas qu’en fonction des revenus et de la composition de votre foyer, vous pourriez ne pas avoir à payer d’impôts. 

Les clés

Comme chaque année, le barème de l’impôt change. L’année 2022 ne fait pas exception : 

Tranches de revenus des foyers

Taux d’imposition appliqué

Avant 10 225 €

0 %

De 10 225 € à 26 070 €

11 %

De 26 071 € à 74 545 € 

30 %

De 74 546 € à 160 336 €

41 %

Au-delà de 160 336 €

45 %

Une fois votre tranche d’imposition connue, il faut établir la composition de votre foyer fiscal. Comme vous le savez, plus votre foyer comprend de part, c’est-à-dire de personnes à charge (enfants, personnes âgées), plus vous avez droit à des abattements dans le calcul de votre impôt sur le revenu. 

Pour les personnes célibataires/séparées/divorcées :

Nombre d’enfants

Nombre de parts

0

1

1

1,5

2

2

3 et plus

1 part supplémentaire par personne

Bon à savoir

L’administration fiscale accorde une demi-part supplémentaire aux parents divorcés vivants seuls avec deux enfants dont ils s’occupent à titre exclusif ou principal. Soit 2 parts de foyer fiscal. Pour un parent isolé avec 2 personnes à charge (à condition de vivre seul(e) et de supporter à titre exclusif ou principal la charge des enfants), le nombre de parts est de 2,5.

Le taux d’imposition et le prélèvement à la source

Vous l’aurez compris, le montant de votre impôt dépend de nombreux paramètres. Il peut donc varier assez facilement. Se marier, avoir des enfants, divorcer, recevoir une promotion, s’occuper d’un parent âgé…. Autant d’évènements qui font partie de la vie et qui peuvent avoir une grande incidence sur ce que vous paierez chaque mois lors du prélèvement à la source. En effet, tout comme votre vie, vos impôts ne sont pas figés et évoluent avec vous. Voilà pourquoi il est important d’informer l’administration lors de chacun de ces changements. 

Le prélèvement à la source (PAS) a rendu le système bien plus simple et accessible. Un taux d’imposition est appliqué à vos revenus. Il est fixé en fonction de la déclaration de revenus que vous avez effectuée l’année passée, ici la déclaration d’impôts 2021. C’est en septembre 2021 (année N-1) que le montant du prélèvement automatique à la source a été décidé en se basant sur l’avis d’imposition que vous avez reçu. Ce taux ne changera pas avant septembre de l’année en cours (ici 2022).

Lors de votre déclaration 2022, l’administration fiscale va comparer le montant de l’impôt que vous avez payé via le PAS en 2021 avec les revenus indiqués dans votre déclaration. En septembre, vous serez soit remboursé en cas de trop-perçu, soit vous devrez payer le solde en cas de manque. C’est à ce moment que l’administration fiscale va calculer un nouveau taux de PAS en fonction de votre avis d’impôt et votre revenu fiscal de référence. 

Bien entendu, on ne prévoit pas une naissance ou une promotion en fonction de la période de déclaration ! Voilà pourquoi il est tout à fait possible de modifier vous-même votre taux sur impots.gouv.fr. Il vous suffit de vous rendre sur votre espace personnel et d’indiquer l’estimation de vos revenus pour l’année en cours, et un nouveau taux vous sera communiqué.

Comment calculer l’impôt sur le revenu ? 

Une fois toutes ces données connues, il vous suffira de suivre les 3 étapes suivantes : 

  • le revenu imposable est divisé par le nombre de parts,
  • le taux d’imposition de chaque tranche est appliqué,
  • les impositions des tranches sont additionnées et le total est multiplié par le nombre de parts.

Prenons l’exemple de Pierre, il est célibataire et sans enfant, il n’y a donc qu’une seule part dans son foyer fiscal. Son revenu net imposable est de 40 000 €.
Commençons par diviser son revenu par le nombre de parts : 30 000/1 = 30 000 €.
Puis appliquons le taux d’imposition de chaque tranche :

  • Tranche 1 : 0 € à 10 225 € : 0 % = 0 €.
  • Tranche 2 : de 10 225 € à 26 070 € : 15 845 € x 11 % = 1 745,95 €.
  • Tranche 3 : de 26 071 € à 40 000 € : 13 929 x 30 % = 4 178,7 €.

Enfin, il suffit d’additionner ces montants et de les multiplier par le nombre de parts : 

  • 0 + 1 745,95 + 4 178,7 = 5 924,65 €.
  • 5 924,65 x 1 = 5 924,65 €.

Ainsi, Pierre devra payer 5 924,65 € d’impôt en 2022 avec des revenus 2021 de 40 000 €.

Attention

L’impôt net à payer est déterminé après certaines corrections telles que le plafonnement du quotient familial, les décotes pour faibles ressources, les contributions exceptionnelles ou encore certaines réductions d’impôts.


Simulateur : un fidèle allié 

Le meilleur outil pour connaître le montant de votre impôt reste encore et toujours l’utilisation d’un simulateur. Cela tombe bien, chez Climb nous proposons cet outil sur notre site. Le simulateur d’impôt sur le revenu vous permettra de savoir plus précisément combien vous paierez d’impôts. Mais pas que ! En effet, cela vous permettra également d’analyser plus précisément votre situation fiscale et de faire des économies d’impôts. Grâce à ce simulateur, Climb pourra vous conseiller sur les investissements à faire afin d’élargir vos possibilités, de mettre en place vos projets de vie, de diversifier votre épargne tout en faisant des économies d’impôts. 
Il vous suffit de suivre ces quelques étapes :

  • renseignez votre situation familiale, votre âge, vos personnes à charge,
  • indiquez quels types de revenus vous percevez,
  • indiquez votre salaire net annuel,
  • précisez vos charges (pensions alimentaires, épargne retraite, dépenses particulières),
  • complétez les dernières informations sur votre situation (logement, code postal, adresse email…).

Sources

Calcul de l’impôt sur le revenu - service- public.fr
Barème de l’impôt sur le revenu - service- public.fr
Comment calculer votre impôt sur le revenu - economie.gouv.fr

Foire aux questions

🤷 Quel impôt pour 3 000 euros par mois ?

Comme expliqué ci-dessus, il faut appliquer la tranche correspondant à ses revenus. Ici avec un revenu de 3 000 euros par mois, soit 32 000 l’année, vous êtes imposé à 30 %.

🤷 Quand peut-on être exonéré d’impôt sur le revenu ?

Certaines personnes ont droit à une exonération totale de l’impôt sur le revenu en fonction de leurs revenus (moins de 15 547 € pour une personne seule et sans enfants). Mais il existe aussi des cas d’exonération partielle : cela concerne certains types de revenus, mais aussi certains placements fiscaux

🤝 Dans quels cas peut-on être remboursé d’un trop-perçu ? 

Trois cas de figure vous donnent droit à un remboursement d’impôts : 

  • une baisse de vos revenus non déclarée aux impôts ;
  • une naissance non signalée, qui ne vous a donc pas donné droit à la demi-part fiscale supplémentaire à laquelle vous avez droit ;
  • des dépenses ou des revenus non déclarés et éligibles à une réduction ou crédit d’impôt.

🤷 Quels sont les termes à retenir pour comprendre l’IR ? 

Difficile parfois de donner une définition à l’impôt sur le revenu. En effet, de nombreux termes se mélangent et il est parfois difficile de les distinguer : 

  • le revenu brut global : l’ensemble de vos revenus perçus sur une année ; 
  • le revenu net global : le revenu brut global déduit de certaines charges ;
  • le revenu net imposable : le revenu qui sera imposé par l’impôt sur le revenu.