1. Accueil

  2. Le guide de la défiscalisation

  3. Quelle est la meilleure défiscalisation ?

Quelle est la meilleure défiscalisation ?

Quelle est la meilleure défiscalisation ?
Marine-Sophie Brudon
Marine-Sophie Brudonrelu parMartin Cortet

Mis à jour le 08 novembre 2022

Pas toujours facile de répondre objectivement à cette question. En effet, votre meilleure défiscalisation ne sera pas forcément celle d’un autre. Tout dépend de vos objectifs, de vos projets, mais aussi de votre situation financière. Que vous soyez frileux ou téméraire, il y a forcément une défiscalisation faite pour vous. Tour d’horizon des meilleurs moyens de défiscaliser !

Quelle est la meilleure défiscalisation quand on est frileux ? 

L’assurance vie

C’est le produit de défiscalisation préféré des Français ! Et pour cause : c’est sans doute l’un des moins contraignants. Pas besoin d’être un expert pour souscrire une assurance-vie ni même de contracter un emprunt. C’est vous qui choisissez le niveau de risque de vos placements. 
De plus, son cadre fiscal est très avantageux puisque les gains réalisés sur votre assurance-vie ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu. Tant que vous n’effectuez pas de rachat, vous n’avez pas besoin de déclarer vos versements aux services des finances publiques. Et en parlant de rachat, vous avez la possibilité de réaliser un rachat partiel ou total à n’importe quel moment, vous n’êtes pas bloqué ! Attention tout de même à l’imposition ! 

Si vous détenez votre assurance-vie plus de 8 ans, les plus-values sont imposées au taux de 7,5 % avec un abattement fiscal de 4600 euros par an pour une personne seule, et de 9200 euros pour un couple. 

Mais, ce qui plaît le plus aux Français, c’est sans doute la liberté qu’apporte ce placement. En effet, au moment de la succession, vous pouvez choisir le bénéficiaire que vous souhaitez, même s’il ne fait pas partie de vos héritiers directs. 

Pour résumer, l’assurance-vie est un produit de défiscalisation simple, souple et libre. De beaux avantages qui ne doivent pas non plus vous aveugler. L’assurance vie reste un produit d’investissement, il y a donc certains risques qu’il ne faut pas négliger (pertes en capital, virement obligatoire mensuel…). 

Quelle est la meilleure défiscalisation quand on paie l’IFI ? 

Donation

Votre générosité peut aussi vous permettre de défiscaliser. Encore plus lorsque vous êtes soumis à l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI). En effet, 75 % du montant de votre don aux associations ou fondations à but non lucratif sont déductibles de cet impôt. Par exemple, si vous décidez de faire un don de 1 000 €, il vous reviendra après déduction fiscale à 250 €.
Pour bénéficier de votre réduction d’impôt, il vous suffit de mentionner le montant de votre don sur votre déclaration d’IFI et de conserver votre reçu fiscal (en cas de contrôle). 

Vous pouvez même obtenir une exonération totale de l’IFI. Pour cela, il vous suffit de diviser le montant de votre IFI par 0,75. Le résultat obtenu correspond au montant de don que vous devez faire pour annuler votre Impôt sur la fortune immobilière.
Cependant, selon l’article 978 du Code Général des impôts, la réduction fiscale de l’IFI est limitée à 50 000 € par an, ce qui équivaut à un don de 66 667 € pour rendre l’impôt nul.

Il s’agit sans doute de la façon la plus simple de réduire votre IFI. Néanmoins, il ne s’agit pas d’un investissement, il ne faudra donc pas espérer un gain sur le long terme.

Quelle est la meilleure défiscalisation pour préparer sa retraite ?

Le PER

Et si on préparait sa retraite dès maintenant ? C’est possible grâce au PER ! Vous pouvez épargner tout en déduisant cette somme de vos impôts. Comment ça marche ? Il vous suffit d’alimenter votre PER durant votre vie active en effectuant des versements volontaires et ensuite de déduire cette somme de vos impôts. 

Cependant, l’économie d’impôts réalisable n’est pas la même pour tous. Elle est liée à votre taux d’imposition. Résultat : plus ce dernier est élevé, plus l’économie sera importante. Le PER est donc particulièrement intéressant pour les personnes fortement imposées. Par exemple, pour un montant versé de 2 000, le gain d’impôt sera de :

  • 220 € si votre tranche d’imposition est de 11 %
  • 600 € si votre tranche d’imposition est de 30 %
  • 800 € si votre tranche d’imposition est de 40 %
  • 900 € si votre tranche d’imposition est de 45 %

Attention

Pas de sortie possible avant l’âge de la retraite ! Veillez donc à avoir une situation financière solide et stable.

 De plus, pendant toute la durée de la phase d’épargne, la valeur de capitalisation de votre PER n’est pas soumise à l’ISF (pour les PER souscrits à partir de 2011). 

Quelles sont les meilleures défiscalisations immobilières ? 

La loi Pinel 

Ah, la loi Pinel ! Elle fait désormais partie intégrante du paysage français. Réservée aux particuliers qui achètent un logement neuf pour le mettre en location, elle permet de bénéficier jusqu’à 63 000 euros de réduction d’impôts. L’investissement ne doit cependant pas dépasser 300 000 euros. Ainsi, l’administration fiscale vous verse :

  • 12 % du prix du logement si vous louez six ans ; 
  • 18 % si vous louez neuf ans ;
  • 21 % si vous louez douze ans. 

Avec le prélèvement à la source, l’avantage fiscal est versé en deux fois : 60 % à la mi-janvier, puis 40 % lors de la régularisation qui intervient en août ou en septembre, lorsque vous recevez votre avis d’imposition.

Bon à savoir

En 2023, le taux passe à 10,5 % sur six ans, 15 % sur neuf ans et 17,5 % sur douze ans. En 2024, la défiscalisation passera à 9 % sur six ans, 12 % sur neuf ans et 14 % sur douze ans.

Il y a néanmoins quelques petites conditions à respecter : 

  • investir dans les secteurs dits tendus ;
  • respecter des plafonds de loyers et de ressources du locataire. 

Encore une fois, gardez à l’esprit que comme tout investissement, il y a toujours un risque. Il est donc primordial de bien s’informer avant de se lancer. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un conseiller en finances de Climb pour réussir cet investissement !

Les SCPI

Vous souhaitez bénéficier d’un cadre fiscal avantageux en investissant dans l’immobilier tout en diversifiant vos investissements ? Les SCPI sont sûrement faites pour vous ! Bonus : le ticket d’entrée est généralement assez bas. 
On distingue 3 types de SCPI fiscales : 

  • les SCPI Pinel : elles fonctionnent de la même manière que le dispositif Pinel. 
  • les SCPI Déficit foncier : elles consistent à déduire de vos revenus globaux la quote-part des dépenses d’entretien, de réparation et d’amélioration des actifs immobiliers dans une limite de 10 700 € par an. En contrepartie, vous vous engagez à conserver vos parts de SCPI pendant 3 ans après la dernière année de déduction des déficits fonciers sur le revenu global.
  • les SCPI Malraux : elle vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt de 18 % des montants investis dans les travaux visant à restaurer des biens immobiliers historiques.

Comme toujours, il existe un risque de perte en capital, mais également un risque de vacance locative. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un conseiller en finances de Climb pour réussir cet investissement ainsi que d'utiliser notre outil de simulation gratuit. 

Sources 

Le dispositif Pinel d’investissement locatif - economie.gouv.fr
Les SCPI - economie.gouv.fr
Plan Epargne Retraite - service-public.fr
Assurance-vie - service-public.fr
Dons - economie.gouv.fr
 

Foire aux questions

🤔 Comment défiscaliser ses revenus professionnels ?

Il existe plusieurs solutions pour défiscaliser ses revenus professionnels, notamment :

  • le PER : les sommes versées sont déductibles des revenus imposables ;
  • le plan d’épargne entreprise (PEE) en y versant les primes d’intéressement et de participation ;
  • l’investissement en PME.

🤝 Quels sont les risques d’un produit de défiscalisation ?

La défiscalisation peut être risquée, cela dépendra du produit de défiscalisation. Par exemple, pour le PER, les frais peuvent être très élevés. Pour un dispositif Pinel, la localisation reste le principal risque. En effet, il faut s’assurer que le logement en question dispose d’un fort potentiel de location, ou vous pourriez y laisser quelques plumes. Enfin, les SCPI fiscales peuvent avoir un rendement très aléatoire, 

🤝 Comment défiscaliser avant la fin de l’année ?

Il existe de nombreuses manières de défiscaliser avant la fin de l’année : les dons, les SCPI ou encore le PER. Vous pouvez également investir dans une PME ou une start-up au travers d’un FIP ou d’un FCPI. Cela vous permettra de diversifier votre patrimoine tout en bénéficiant d’avantages fiscaux.

🤔 Quel est le produit de défiscalisation le plus sûr ? 

Comme nous vous le disions précédemment, le don reste le moyen de défiscalisation qui présente le moins de risques. Pour la simple et bonne raison qu’il ne faudra pas espérer de retour sur investissement