• 1.
    Définition de la défiscalisation
  • 2.
    Les différents types de défiscalisation
  • 3.
    Lexique de la défiscalisation
  • 4.
    Sources
  • 5.
    Foire aux questions
  1. Accueil

  2. Le guide de la défiscalisation

  3. Que veut dire défiscaliser ?

Que veut dire défiscaliser ?

defiscalisation définition
Marie Caillet
Marie Cailletrelu parMartin Cortet

Mis à jour le 03 novembre 2022

C'est un terme qui revient à chaque saison d'impôt. Défiscaliser, qu'est-ce que ça veut dire, et en quoi ça consiste ? Voici les clés pour mieux comprendre comment réduire vos impôts en toute légalité ! 

Définition de la défiscalisation

Le Larousse l'explique simplement : défiscaliser, c'est « ne plus soumettre à l'impôt certains produits ou services, certaines cotisations, etc. »

En d'autres termes, la défiscalisation, c'est le fait d'utiliser la loi pour payer moins d'impôts. Une solution légale permise par de nombreux placements : autant de solutions intéressantes pour les particuliers qui souhaitent investir leur argent tout en étant exonérés, totalement ou partiellement. 

Les différents types de défiscalisation

Défiscaliser, oui, mais comment ? Il n'y a pas une seule façon d'obtenir une défiscalisation : selon votre projet ou votre profil, vous pouvez opter pour différents outils ou produits. Voici les principales catégories.

La défiscalisation immobilière

Cette solution permet d'investir dans la pierre tout en bénéficiant d'avantages fiscaux. Réputé fiable et rentable sur le long terme, l'immobilier attire ainsi de nombreux particuliers désireux de bâtir leur patrimoine tout en optimisant leurs impôts.

En France, le produit de défiscalisation immobilière le plus connu est le Pinel. Mais il existe aussi le dispositif Denormandie, la loi Malraux, la loi Cosse... Toutes ces solutions ont en commun de répondre à une problématique de logement : leur but est de proposer des locations dans les zones tendues. Elles proposent une défiscalisation immobilière pour inciter les particuliers à investir. 

Chaque dispositif a ses avantages et ses contraintes : ils sont à choisir en fonction de votre profil d'investisseur. Chez Climb, nos experts vous conseillent le meilleur placement de défiscalisation selon votre projet de vie. Contactez-nous pour un accompagnement sur-mesure ! N'hésitez pas non plus à utiliser notre outil de simulation

La défiscalisation financière

Autre option pour défiscaliser : opter pour un produit financier qui permet de réduire ses impôts. Là aussi, le calcul peut s'avérer payant pour un investissement de long terme. Plusieurs produits financiers permettent de défiscaliser : 

  • le PER (Plan Épargne Retraite) : le PER permet de déduire des impôts toutes les sommes que vous y versez. Cette catégorie concerne aussi les autres produits d'épargne retraite, comme le PERCO, le PERP ou la loi Madelin.
  • l'assurance-vie : ses intérêts capitalisés sont exonérés d'impôts pendant 8 ans. 
  • le PEA : ce produit permet d'investir en Bourse tout en bénéficiant d'exonérations sur les plus-values après 5 ans.
  • les FCPI (Fonds communs de placement pour l’innovation) : destinés aux entreprises non cotées en Bourse, ces placements permettent d'avoir une réduction de 18 % jusqu'à 12 000 euros versés (ou 24 000 euros pour un couple), à condition de conserver les parts pendant minimum 5 ans.

La donation

Vous pouvez également défiscaliser avec un don à des associations ou organismes d'intérêt général. Pour cela, il faut effectuer une donation sans contrepartie à un organisme à but non lucratif avec gestion désintéressée. 

La réduction d'impôt s'applique ensuite en fonction du montant du don et de la nature de l'association bénéficiaire.

Lexique de la défiscalisation

En vous renseignant sur la défiscalisation, vous croiserez certains termes récurrents qui se ressemblent parfois beaucoup, et peuvent prêter à confusion. Voici un petit lexique pour mieux savoir à quoi ils font référence :

  1. réduction d'impôt : c'est une somme qui est soustraite du montant de votre impôt. 
  2. déduction d'impôt : c'est une somme qui est soustraite de vos revenus. 
  3. crédit d'impôt : c'est une somme que le Trésor Public vous doit.
  4. abattement : c'est une partie de votre revenu sur laquelle vous n'avez pas à payer d'impôt.
  5. exonération : elle s'applique aux revenus non soumis à l’impôt qui sont tirés de certains placements.

Sources

Le dispositif Pinel d'investissement locatif - impots.gouv.fr
Plan d'épargne retraite (PER) - demarches.interieur.gouv.fr
Dons et réductions d'impôts - impots.gouv.fr
La loi Pinel - service-public.fr

Foire aux questions

🤝 Qui peut bénéficier de la défiscalisation ?

En théorie, toute personne domiciliée en France (et donc imposable de facto) peut défiscaliser. En pratique, la défiscalisation s'adresse à ceux qui peuvent se permettre d'effectuer des placements sans se mettre financièrement en danger.

🤝 Comment défiscaliser sans risque ?

Vous voulez réduire vos impôts sans forcément effectuer un investissement sur le long terme ? Dans ce cas, les donations ou les produits financiers comme le PER sont faits pour vous : ce sont des options de défiscalisation sans risque de perte en capital (ou avec un risque contrôlé).

🤷 À partir de combien d'impôts défiscaliser ?

En général, on conseille de se tourner vers la défiscalisation à partir de 2 500 euros d'impôts par an. Mais cela peut être moins si vous souhaitez commencer à investir tout en profitant des avantages fiscaux de certains dispositifs.

🤝 Quelle est la meilleure façon de défiscaliser ?

La meilleure solution de défiscalisation est celle qui est avantageuse pour vous : 

  • vous souhaitez simplement réduire vos impôts ? Les dons aux associations et les plans d'épargne retraite peuvent vous intéresser.
  • vous cherchez à investir, mais en limitant les risques ? L'assurance-vie, qui permet de moduler l'exposition au risque, peut être un bon support.
  • vous êtes prêt à vous engager sur du long terme ? Regardez les propositions de défiscalisation dans l'immobilier.