1. Accueil

  2. Mieux déclarer pour mieux gérer son argent 

Impôts22 avril 2022

Mieux déclarer pour mieux gérer son argent 

Mieux déclarer pour mieux gérer son argent 

Et si, pour une fois, on prenait du plaisir à remplir sa déclaration d’impôt ? Fini les angoisses de dernière minute, les retards, les incompréhensions face au jargon fiscal et les oublis. Cette année, grâce à cette newsletter mensuelle dédiée, Climb va répondre à toutes vos questions sur le sujet : dates, conseils, nouveautés, déclaration automatique et primo déclarant. Rien ne sera laissé au hasard ! Cerise sur le gâteau : notre nouvel outil d’aide à la déclaration est là pour vous aider. Promis, ce rendez-vous annuel tant redouté ne sera plus source d’insomnie. Quand déclarer ? Où déclarer ? Comment déclarer ? On vous dit tout ! À vos stylos, Climb sera votre guide pour l’édition 2022 de la déclaration de revenus !

Déclarer ses revenus : le petit guide pour ne pas se perdre

Quand et où déclarer ?

Le service de déclaration 2022 des revenus de 2021 est ouvert depuis le jeudi 7 avril 2022. La date limite de dépôt de votre déclaration dépend du département où vous vivez :

  • le mardi 24 mai 2022 à minuit pour les départements 1 à 19,

  • le mardi 31 mai 2022 à minuit pour les départements 20 à 54 (y compris la Corse),

  • le mercredi 8 juin 2022 à minuit pour les départements 55 à 976.

Pour effectuer votre déclaration de revenus, vous pouvez vous rendre, depuis le 7 avril, sur votre espace personnel sur le site impots.gouv.fr. Vous pouvez également télécharger l’application impots.gouv.fr disponible gratuitement sur Android et iOS pour réaliser cette démarche depuis votre smartphone.

La déclaration automatique 

La déclaration automatique ou tacite était une grande nouveauté de l’année 2020. Elle permet à quelques millions de contribuables d’éviter de faire sa déclaration en ligne ou de remplir sur papier le Cerfa n° 2042… Si vous êtes éligible vous n’aurez pas besoin, dans les faits, d’effectuer votre déclaration, puisque l’absence de démarche de votre part vaudra validation aux yeux de l’administration fiscale Mais soyez vigilant : vérifiez toujours que les informations préremplies soient correctes.

Bon à savoir

Le champ de cette déclaration automatique a été élargi aux ménages qui ont déclaré à l’administration une naissance, une adoption, le retour d’un enfant majeur ou la perception d’une pension alimentaire.

Plusieurs conditions cumulatives sont requises pour pouvoir prétendre à la déclaration tacite de revenus en 2022 :

  • Il faut avoir été imposé l’année précédente sur des catégories de revenus connues de l’administration fiscale, qu’elle pourra donc préremplir : salaires, pensions de retraite, indemnités de chômage et revenus de capitaux mobiliers. À l’inverse, les revenus fonciers ou les revenus de travailleurs indépendants sont inconnus de l’administration fiscale, il faudra donc les remplir de vous-même.

  • Il ne faut pas avoir déclaré certains changements en 2021 : seuls les naissances, adoptions, recueils d’un enfant majeur et perceptions de pensions alimentaires sont connus de l’administration fiscale.

La déclaration tacite profite ainsi principalement aux salariés et aux retraités qui n’ont pas connu de changement notable de situation au cours de l’année précédente. Vous trouverez alors votre déclaration préremplie avec les montants qui correspondent à ce qui a déjà été prélevé au cours de l’année par les organismes sociaux ou les employeurs.

À ne pas oublier

La déclaration de revenus reste obligatoire ! Et ce, malgré la mise en place du prélèvement à la source. Cela permet notamment de faire un bilan de vos charges et de vos revenus, de prendre en compte l’adaptation du taux de prélèvement à la source ou encore de liquider le montant d’impôt dû au titre de l’année précédente.

De plus, il est toujours utile de vérifier que les informations connues de l’administration fiscale soient bel et bien correctes, et de modifier le montant en cas d’erreur pour régulariser votre impôt.

Quels risques en cas d’oubli ? 

En cas d’erreur dans sa déclaration d’impôts, le contribuable peut la corriger en ligne autant de fois qu’il le souhaite, y compris après sa signature jusqu’à la date limite de dépôt qui varie selon le département de résidence :

  • 19 mai pour les déclarations papier,

  • 24 mai à 23h59 pour les départements 01 à 19,

  • 31 mai à 23h59 pour les départements 20 à 54,

  • 8 juin à 23h59 pour les départements 55 à 976.

En cas de correction avant la date limite de dépôt, vos modifications seront prises en compte pour la modulation du taux communiqué aux organismes collecteurs dès septembre. En cas de rectification après la date limite de dépôt, mais avant réception de votre avis d’impôt (estimée aux alentours de fin août), la rectification entraînera un nouvel avis d’impôt, et le taux ne sera mis à jour qu’après traitement de cette déclaration rectificative.

Enfin, le contribuable aura la possibilité de corriger sa déclaration après réception de son avis d’impôt via le service « Corriger ma déclaration en ligne » dans l’espace particulier, dès l’ouverture du service et jusqu’à mi-décembre.

Il est primordial de déposer une déclaration, même erronée, avant la date limite de dépôt. Dans le cas contraire, vous vous exposez à une majoration de : 

  • 10 % en cas de déclaration spontanée et en l’absence de mise en demeure, 

  • 20 % en cas de dépôt tardif de déclaration dans les 30 jours suivant la mise en demeure, 

  • 40 % lorsque la déclaration n’a pas été déposée dans les 30 jours suivant la réception d’une mise en demeure,

  • 80 % si l’administration découvre que le contribuable exerce une activité occulte (travail non déclaré ou activité illicite) sans qu’il soit besoin d’adresser de mise en demeure.

Déclarer ses revenus en ligne 

Étape par étape

Pour effectuer votre déclaration de revenus en ligne, c’est simple :

  • Rendez-vous sur le service de télédéclaration sur le site internet du gouvernement impots.gouv.fr ou sur l’application mobile.

  • Connectez-vous à votre espace personnel avec vos identifiants.

  • Si vous êtes éligible à la déclaration automatique, vérifiez si les informations préremplies par l’administration fiscale sont exactes. Si ce n’est pas le cas, modifiez-les.

  • Si vous n’êtes pas éligible à la déclaration automatique, renseignez tous les champs demandés.

  • En fin de déclaration, renseignez les autres revenus, charges et réductions ou crédits d’impôts auxquels vous êtes éligible. 

  • Validez et signez la déclaration.

Voilà ! Votre déclaration de revenus est finalisée, vous recevrez votre avis d’impôt entre le 25 juillet et le 5 août dans votre espace particulier sur le site impots.gouv.fr. Il reprendra toutes les informations présentes dans votre déclaration. Il vous indiquera également s’il vous reste un solde d’impôt à payer ou si, au contraire, vous bénéficiez d’un versement de l’administration fiscale en cas de trop-perçu avec le prélèvement à la source.

Bon à savoir 

Vous avez la possibilité de revenir sur votre déclaration pour la modifier, même après l’avoir finalisée, pour ajouter de nouveaux revenus ou informer l’administration fiscale d’un changement de situation.

Déclarer : il faut un début à tout 

Entrer dans le monde des grands, ça passe aussi par certaines démarches administratives. En fer de lance, la déclaration de revenus ! Pas de panique, effectuer sa première déclaration n’est pas si compliqué. Les primo-déclarants, ce sont les Français qui :

  • ont 18 ans ou plus,

  • étaient rattachés au foyer fiscal de leurs parents l’année dernière, mais plus cette année,

  • ont travaillé en 2021.

Si vous êtes dans ce cas de figure, vous avez reçu un courrier d’information de la part de l’administration fiscale. Via ce courrier, un identifiant de connexion vous est communiqué : votre numéro fiscal, votre numéro de télédéclarant en ligne et un flashcode spécial qui vous permet de vous connecter à votre espace personnel depuis votre smartphone.

Grâce à ces identifiants, vous pourrez activer votre espace personnel en ligne sur le site impots.gouv.fr. On vous demandera de créer un mot de passe. Un dernier clic sur le lien que vous recevrez par email, et vous voici face à votre déclaration de revenus préremplie ! Logiquement, votre revenu fiscal de référence (RFR) est de 0.

Il vous suffira de signer électroniquement votre déclaration pour qu’elle soit validée. C’est fait ! Vous avez effectué votre première déclaration de revenus !

Et la déclaration papier ?  

La déclaration en ligne est désormais obligatoire pour l’ensemble des Français. En effet, la déclaration papier est réservée aux contribuables se trouvant dans les situations suivantes :

  • vivre en zone blanche,

  • ne pas disposer d’un accès à internet dans sa résidence principale,

  • ne pas savoir se servir d’internet même si on en a l’accès,

  • effectuer sa première déclaration de revenus sans avoir préalablement reçu ses identifiants de la part de l’administration fiscale.

L'envoi du formulaire papier de la déclaration d'impôt 2022 a démarré le 6 avril, et doit s'achever à compter du 25 avril. Surveillez donc bien votre boîte aux lettres car demain sera le dernier jour pour recevoir votre formulaire papier. Comme la déclaration en ligne, la déclaration "papier" est préremplie. Vérifiez si les informations indiquées sont justes. Dans le cas contraire, corrigez-les dans les cases blanches prévues à cet effet. Enfin, signez votre déclaration et retournez-là. Vous avez jusqu'au 19 mai pour la faire parvenir, le cachet de la Poste faisant foi. 

Il se peut que vous n’ayez pas encore reçu vos identifiants de connexion à votre espace personnel en ligne avant la fin de la période de déclaration de revenus. Dans ce cas-là, vous pouvez vous tourner vers la déclaration papier. Autrement, vous avez également la possibilité de déclarer en ligne en suivant la démarche suivante :

  • rendez-vous sur impots.gouv.fr,

  • rubrique « Contact »,

  • rubrique « Particulier »,

  • rubrique « Accès à votre espace particulier »,

  • rubrique « Je n’ai pas de numéro fiscal »,

  • rubrique « Accès au formulaire ».

Vous recevrez par la suite un numéro fiscal attributif.

Bon à savoir

Les contribuables qui choisissent sans raison valable d’envoyer des déclarations papier s’exposent à une amende forfaitaire de 15 euros.

Le calendrier post déclaration 2022 

Juillet/Août 

À cette période, vous recevez votre avis d'imposition 2022 sur lequel est inscrit l'impôt définitif de votre foyer sur vos revenus de 2021, le solde d'impôt encore dû ou le solde d'impôt à vous restituer. En effet, lorsque vous avez trop payé d’impôt, l’administration fiscale comble le trop-perçu en effectuant un remboursement. En 2022, ce dernier aura lieu entre le 22 juillet et le 5 août 2022.

Septembre/Décembre 

A partir du 1er septembre, votre nouveau taux de prélèvement à la source (indiqué sur votre avis d’imposition) sera effectif. N’hésitez d’ailleurs pas à la modifier en amont s’il y a eu un changement significatif dans votre revenus ou votre situation familiale. Arrivera ensuite le moment de payer votre solde d’impôt si vous en avez un. En effet, parfois, il arrive que votre impôt définitif soit supérieur aux prélèvements à la source payés en 2021. Si c’est le cas vous serez prélevé : 

  • le 26 septembre 2022 si le montant est inférieur à 300 euros ; 

  • en quatre fois, soit les 26 septembre, 24 octobre, 24 novembre, 26 décembre 2022, au-delà de cette somme.

Taxe foncière et taxe d’habitation 

Les avis de taxe foncière 2022 seront mis en ligne à partir du 22 août 2022 ou envoyés par voie postale à compter du 31 août 2022. Vous aurez ensuite jusqu’au :

  • 13 octobre 2022 : si vous optez pour un paiement non dématérialisé (chèque, paiement chez un buraliste partenaire, etc.) ;

  • 19 octobre 2022 : si vous optez pour le paiement en ligne.

Grâce à la réforme de la taxe d’habitation, seulement 20 % des foyers devront s’acquitter de cet impôt local en 2022. Néanmoins, les foyers concernés vont bénéficier d’un dégrèvement de 65 %, avant de voir disparaître la taxe d’habitation en 2023. Ils pourront consulter leur avis de taxe d’habitation dès le 1er octobre 2022. Puis ils devront régler le montant avant le :

  • 15 novembre 2022 en cas de paiement non dématérialisé ; 

  • 21 novembre 2022 en cas de paiement dématérialisé.

N’oubliez pas 

Si lors de votre déclaration vous avez indiqué posséder un poste de télévision, vous devrez vous acquitter de la redevance TV. Son montant n’a pas changé, il est de 138 euros en France métropolitaine et de 88 euros dans le reste des territoires. Vous devrez la payer en même temps que la taxe d’habitation, soit le 15 novembre pour la plupart des moyens de paiement, le 20 novembre pour les paiements en ligne et le 25 novembre pour le prélèvement à l'échéance.

Déclaration : les nouveautés de l’année 2022

Pour le lancement de cette nouvelle campagne déclarative, la Direction générale des Finances publiques a réalisé une conférence de presse. Son directeur a insisté sur plusieurs nouveautés majeures de la campagne déclarative. Voyons tout cela d’un peu plus près.

Revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu 

Les tranches de revenus font l’objet d’une revalorisation de 1,4 %, consécutive à l’inflation. Voici le barème qui s’appliquera désormais :

  • jusqu’à 10 225 euros : 0 %

  • entre 10 225 et 26 070 euros : 11 %

  • entre 26 070 et 74 545 euros : 30 %

  • entre 74 545 et 160 336 euros : 41 %

  • au-dessus de 160 336 euros : 45 %

Rehaussement du plafonnement du quotient familial 

Au titre de l’année 2021, l’avantage fiscal lié à chaque demi-part supplémentaire de quotient familial s’établit à 1 592 euros, contre 1 570 euros l’an dernier. Si vous avez des enfants majeurs, vous pourrez les rattacher jusqu’à leurs 21 ans (25 ans s’ils poursuivent des études), même s’il est parfois plus intéressant de déduire le versement d’une pension alimentaire. Cette dernière est déductible dans la limite de 6 042 euros par enfant en 2021.

Bon à savoir 

La prime inflation est défiscalisée. Vous n’avez donc pas à la mentionner dans votre déclaration de revenus si vous l’avez perçue en 2021.

Revalorisation du barème kilométrique

La hausse des prix du carburant, consécutive à la reprise économique et à la guerre en Ukraine, a conduit le gouvernement à revaloriser le barème de l’indemnité kilométrique, à hauteur de 10 %. 

Exonération des frais liés au télétravail

Le gouvernement a annoncé la reconduction du traitement spécifique des frais professionnels dans le cadre du télétravail à domicile pour la déclaration 2022. La prise en charge de l’employeur est exonérée d’impôt sur le revenu dans la limite de :

  • 2,50 euros par jour ; 

  • 55 euros par mois ;

  • 350 euros par an. 

Si vous optez pour la déduction des frais réels, sachez que les frais afférents au télétravail sont déductibles dans la limite de 580 euros au titre de 2021.

Mensualisation du crédit d’impôt pour l’emploi à domicile

Depuis le début de l’année 2022, le crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile est mensualisé. Tous les particuliers qui emploient un salarié via Cesu+ perçoivent l’avantage fiscal tous les mois, et non plus avec un décalage d’un an. Par exemple, si vous faites appel à une personne pour aider vos parents âgés et que cela vous coûte 400 euros, vous ne verserez plus que 200 euros grâce à la réforme. L’Urssaf réalisera le versement restant. Attention : vous devez continuer à remplir les dépenses éligibles au crédit d’impôt dans votre déclaration.

Dons

La réduction d’impôt pour les dons aux associations d’aide aux personnes et de lutte contre les violences conjugales sera toujours de 75 %, dans la limite de 1 000 euros, comme en 2021. L’avantage fiscal maximal s’élève ainsi à 750 euros au titre de l’année 2021.

Lisez le journal !

Si vous vous êtes abonné à un journal « d’information politique ou générale » entre le 9 mai 2021 et le 31 décembre 2022, vous pourrez bénéficier d’un avantage fiscal qui représente 30 % du prix de l’abonnement que vous avez payé en 2021. D’ailleurs, sur le même sujet, la souscription au capital d’entreprises de presse donne droit à une réduction d’impôt de 30 % dont le plafond est de :

  • 10 000 euros pour un célibataire ; 

  • 20 000 euros pour un couple soumis à une imposition commune.

Bon à savoir 

Le CITE c’est fini ! Le crédit d’impôt pour la transition énergétique disparaît définitivement cette année. Désormais, vous pourrez seulement bénéficier d’un avantage fiscal si vous avez installé un système de charge pour un véhicule électrique en 2021, dans votre résidence principale et/ou secondaire. Le crédit d’impôt représente 75 % des dépenses, dans la limite de 300 euros par système.

L’avantage fiscal IR-PME

L’Union européenne a reconduit le taux majoré de la réduction d’impôt accordée pour souscription au capital d’une PME, à des parts de FIP et de FCPI. Le taux s’établit ainsi à 25 %. Attention toutefois, les investissements en question doivent avoir été réalisés entre le 9 mai et le 31 décembre 2021, pour bénéficier de l’avantage fiscal. Entre le 1er janvier et le 9 mai 2021, c’est le taux classique, à 18 %, qui s’applique.

Bon à savoir 

Depuis le 1er janvier 2021, le dispositif découlant de la loi Pinel ne concerne plus que les investissements « réalisés dans des logements situés dans un bâtiment d’habitation collectif », rappelle l’administration fiscale.

Prolongations 

Vous pensiez ne plus les voir ? Et pourtant, les réductions d’impôt suivantes ont été prolongées cette année :

  • la réduction d’impôt SOFICA,

  • la réduction d’impôt pour l’acquisition de bois et forêts,

  • la réduction d’impôt pour des travaux pour des logements situés en outre-mer,

  • le dispositif concernant les abandons de loyers consentis par les bailleurs en faveur des entreprises locataires, dans le cadre de la crise sanitaire.

Majorations

Si votre conjoint décédé percevait une retraite du combattant, et que vous êtes âgé de plus de 74 ans, vous bénéficiez alors d’une majoration au titre de l’imposition des revenus de l’année 2021. Vous bénéficiez alors d’une demi-part supplémentaire, à condition de remplir l’une des 2 conditions suivantes :

  1. votre époux ou votre épouse a bénéficié de la demi-part supplémentaire pour ancien combattant de son vivant,

  2. votre époux ou votre épouse percevait la retraite du combattant et est décédé entre 65 et 74 ans.

Climb est là pour vous aider

Chez Climb, nous avons décidé de vous simplifier la vie dans ce qui est tant craint par les contribuables : la déclaration de revenus. Depuis sa création, Climb s’engage à aider les contribuables à mieux gérer leurs finances personnelles.

Notre outil d’aide à la déclaration de revenus suit cette logique ! Notre coach en ligne vous aide à remplir facilement votre déclaration en générant une checklist personnalisée pour ne rien oublier, surtout vos économies d'impôts ! Pour s’assurer de ne pas passer à côté d’avantages fiscaux auxquels vous êtes éligible, pour mieux comprendre le fonctionnement de l’impôt sur le revenu en France et pour en finir avec les longues soirées de décryptage du formulaire Cerfa 2042, nous mettons à votre disposition notre outil gratuit d’aide à la déclaration d’impôts 2022 !

Retrouvez du contenu actionnable facilement pour répondre à toutes vos questions : textes courts, tutoriels, vidéos, simulateurs, guides à télécharger, mais aussi une proposition d’appel d’un expert.

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts